3 raisons de profiter du Cinema Paradiso au Grand Palais

3 raisons de profiter du Cinema Paradiso au Grand Palais

INSOLITE – Le Grand Palais accueille jusqu'à vendredi 26 juin la deuxième édition du Cinema Paradiso. Un événement ambitieux qui mélange projections de films culte, stands de restauration atypique et pistes de danse géantes.

Cinema Paradiso fait peau neuve. Deux ans après une première édition légèrement chaotique, les organisateurs ont revu et corrigé l'événement, qui se poursuivra jusqu'au vendredi 26 juin sous la verrière du Grand Palais, à Paris. Fini les drive-ins pour laisser la place à deux écrans géants, multiplication des activités parallèles, le festival de cinéma doit toutefois encore corriger certains détails logistiques pour satisfaire tous les spectateurs.


Pour revoir des films cultes
Côté programmation, les organisateurs ont misé sur des valeurs sûres. Après Mommy, Kill Bill ou Jurassic Park, les spectateurs auront l'embarras du choix jusqu'à la clôture vendredi : des grandes romances (Titanic, Flashdance), des polars musclés (Les affranchis, Reservoir Dogs), des comédies irrésistibles (Forrest Gump, OSS 117) et une avant-première très attendue avec le documentaire sur Amy Winehouse jeudi. Le tout, casques bien enfoncés dans les oreilles, dans des conditions variables selon les prix : lits king size en lieu et place des voitures décapotables de 2013, fauteuils de velours rouge ou gradins avec vue sur la verrière.

Pour admirer le décor féérique
Difficile de trouver plus grande échelle que le Grand Palais pour un événement qui se veut aussi ambitieux. L'objectif ? Réunir cinéphiles, danseurs invétérés, amateurs de street food et curieux pour un résultat qui frise parfois la cacophonie, sans parler des traditionnelles files d'attente interminables et du manque d'espace pour savourer pleinement le diner. Reste un décor magique, à base de miroirs triangulaires, qui laisse totalement rêveur.

Pour danser jusqu'au bout de la nuit
Les secondes parties de soirées du Cinema Paradio sont consacrées au clubbing. Après Kavinski et Yuksek pour les deux premières soirées, le Grand Palais accueillera le label Kitsuné jeudi 25 juin pour un set qui s'annonce enflammé. Les DJ sont nichés devant un énorme mur d'enceintes qui crache une électro parfois martiale, mais souvent efficace. Avant chaque film, les spectateurs sont également conviés à se déhancher sur des styles différents chaque jour, dans une ambiance très bon enfant.

6,50 pour l'accès aux stands restaurations et à la piste de danse. A partir de 35 euros pour les séances de cinéma. 25 euros pour la soirée clubbing. Tout le programme sur www.mk2cinemaparadiso.com.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un conseil de défense sanitaire se tiendra lundi, annonce Jean Castex

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.