"50 Nuances de Grey" : la suite sera réalisée par... un homme

CINÉMA
COQUIN - La Britannique Sam Taylor-Johnson ayant renoncé à réaliser le deuxième volet de la trilogie "50 Nuances de Grey", après ses relations houleuses avec E.L. James sur le premier volet, il y avait un poste à prendre sur l'une des plus lucratives franchises du moment. Le vétéran américain James Foley serait l'heureux élu.

Christian Grey va ressortir son fouet sur grand écran. Et ce devrait être sous la direction d'un homme. Le réalisateur américain James Foley (Comme un chien enragé, Glengarry) serait le favori pour diriger 50 Nuances plus sombres, le deuxième volet de la trilogie adaptée des romans à succès. Il succéderait ainsi à la Britannique Sam Taylor-Johnson, la réalisatrice du premier volet dont les relations tendues avec E.L James ont fait le tour de Hollywood.

Après le triomphe de 50 Nuances de Grey, sorti, l'écrivain britannique aurait exigé auprès des studios Universal un contrôle accrue sur la suite des aventures cinématographiques de ses héros, Christian Grey et Anastasia Steele. Avec plus de 560 millions de dollars de recettes dans le monde, pour un budget de 40 millions, difficile de lui dire non. Sam Taylor-Johnson aurait donc été gentiment poussée vers la sortie, tout comme la scénariste Kelly Marcel qui a été remplacée par Niall Leonard... le propre mari de E.L. James !

Un film plus torride que le premier ?

Le vétéran James Foley, 61 ans, saura-t-il satisfaire les désirs de la reine du best-seller érotique ? D'après des sources proches de la production du premier film, l'écrivain réclamait davantage de scènes de sexe à Sam Taylor-Johnson, qui rêvait elle d'un film plus soft, privilégiant la psychologie des personnages à la représentation des pratiques SM... Il faut donc s'attendre à un long-métrage plus cru, au risque d'écoper d'une interdiction plus sévère.

Côté casting, 50 Nuances plus sombres verra bel et bien le retour des comédiens Jamie Dornan et Anastasia Steele, en dépit des rumeurs de départ du premier. En revanche tous les deux auraient négocié une forte augmentation, devant le succès de leurs ébats sur grand écran. Payés 250 000 dollars chacun sur le premier volet, ils auraient obtenu un généreux salaire à sept chiffres. Toute fessée a un prix...

A LIRE AUSSI >> Le top 10 des phrases les plus coquines du tome 4

Lire et commenter