"A Star is Born" : et si Lady Gaga filait tout droit vers les Oscars ?

"A Star is Born" : et si Lady Gaga filait tout droit vers les Oscars ?

DirectLCI
PREVIEW – Pour ses débuts derrière la caméra, l’acteur Bradley Cooper - également acteur de son film - donne la réplique à la chanteuse Lady Gaga. Une première bande-annonce de "A Star is Born" a été dévoilée cette semaine à Las Vegas. Et génère déjà un buzz incroyable. Explications.

A quelques jours de l’ouverture du 71e Festival de Cannes, c’est vers Las Vegas que la planète cinéma avait les yeux tournés cette semaine. C’est en effet au paradis des amateurs de casinos qu’avait lieu le CinemaCon, le rassemblement annuel des exploitants américains au cours duquel les studios hollywoodiens dévoilent de premières images des sorties à venir. Et cette année encore, il y avait du lourd...

En vidéo

VIDÉO - Cannes 2018 en 10 chiffres

Si les professionnels présents sur place ont pu découvrir des images du remake de "Suspiria", le classique du film d’horreur de Dario Argento par le réalisateur de "Call me by your name", Luca Guardagnino, du monstrueux "Venom" avec Tom Hardy, de la nouvelle adaptation de "Millenium" avec Claire Foy en Lisbeth Salander ou encore du "Dumbo" de Tim Burton, c’est à une chanteuse qu’on doit le plus grand frisson, si l’on en croît les échos de la presse américaine.

Elle a remplacé Beyoncé au générique

Pour ses débuts derrière la caméra, l’acteur Bradley Cooper est en effet venu présenter la première bande-annonce de "A Star is Born", un film musical dans lequel il donne la réplique à une certaine Stefanie Germanotta, alias Lady Gaga. Cooper joue Jackson Maine, une star de la country à la dérive, qui découvre et craque pour Ally, une jeune chanteuse incarnée par l’interprète de "Bad Romance". Jusqu’au jour où elle devient plus célèbre que lui…

D’après les journalistes qui ont pu découvrir la première bande-annonce, Lady Gaga serait tout simplement bluffante. Et la décision de la Warner de repousser la sortie du film du 18 mai au 5 octobre laisse penser que le studio mise sur une nomination aux prochains Oscar. "Ce film s’est emparé de moi", a raconté Bradley Cooper à Las Vegas. "J’ai toujours voulu raconter une histoire d’amour et même si ce projet traîne depuis longtemps, je ne suis jamais parvenu à m’en défaire."

L’acteur-réalisateur fait référence à la genèse de cette nouvelle version du classique "Une étoile est née", réalisée par William A. Wellman en 1937 avec Janet Gaynor et Fredric March dans les rôles principaux. Deux premiers remakes sont passés à la postérité, le premier avec Judy Garland en 1954 et le deuxième avec Barbara Streisand en 1976. Clint Eastwood développera le sien en 2011, avec Beyoncé en vedette. Quatre ans plus tard, Bradley Cooper en reprendra la réalisation avant d’engager Lady Gaga à la place de Queen B, début 2016, semble-t-il convaincu par ses quelques apparitions dans la suite de "Sin City" ou la série "American Horror Story".

En vidéo

Quand Lady Gaga pousse la chansonnette en plein Paris

Si le duo Cooper-Gaga a tout pour être crédible, c’est parce que le premier a appris à chanter et jouer de la guitare, sur les conseils de la seconde. "Elle m’a dit qu’elle détestait les films musicaux avec du playback", a raconté le comédien lors du CinemaCon. Ensemble, ils sont montés sur la scène du festival Coachella, mi-avril, pour tourner quelques séquences en public. Sur les réseaux sociaux, la popstar avait d’ailleurs invité ses fans à venir nombreux les applaudir. Pour découvrir le résultat, il faudra hélas patienter encore quelques semaines…

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter