Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri : de retour au théâtre pour jouer "Les Femmes Savantes"

DUO – 20 ans après "Un air de famille", Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri vont retrouver les planches, ensemble, à la rentrée prochaine pour interpréter "Les Femmes Savantes", de Molière.

Ils ne se sont jamais vraiment quittés. Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, l’un des duos les plus irrésistibles du cinéma français, reviendra à ses premières amours théâtrales à la rentrée prochaine. A partir du 10 septembre, ils seront les têtes d’affiches du classique de Molière, Les Femmes Savantes, dans une mise en scène de Catherine Hiegel au Théâtre de la Porte Saint-Martin.

Agnès Jaoui sera Philaminte et Jean-Pierre Bacri, son mari Chrysale, tandis que Philippe Duquesne incarnera Trissotin, le faux savant qui subjugue la première pour s’en prendre à son argent. Julie-Marie Parmentier, Evelyne Buyle et Catherine Ferran seront également à l’affiche de cette adaptation qui constitue d’ores et déjà l’un des événements de la rentrée théâtrale.

Une collaboration fructueuse

C’est sur les planches que le duo Jaoui-Bacri s’est fait connaître au début des années 1990, d’abord grâce à la pièce Cuisines et Dépendances, puis Un air de famille, avant leurs adaptations cinématographiques par Philippe Muyl et Cédric Klapisch.

En couple de 1987 à 2012, ils ont remporté ensemble quatre César du meilleur scénario pour Smoking/No Smoking d’Alain Resnais, Un air de famille de Cédric Klapisch, On connaît la chanson d’Alain Resnais et Le Goût des Autres, d’Agnès Jaoui. Ils travaillent actuellement sur un nouveau projet en commun, intitulé Place Publique.

A LIRE AUSSI
>> Pourquoi on craque pour La vie très privée de Monsieur Sim avec Jean-Pierre Bacri

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rappel de vaccination : "Moins de cas graves, moins d'hospitalisations, quel que soit l'âge", assure Olivier Véran

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.