Agression sexuelle : Woody Allen se défend contre les accusations de sa fille adoptive

Agression sexuelle : Woody Allen se défend contre les accusations de sa fille adoptive

DirectLCI
POLEMIQUE - Accusé d'agression sexuelle par sa fille adoptive Dylan Farrow, Woody Allen a réagi avec un communiqué. Lequel estime les accusations "fausses et honteuses".

Il y a un peu plus de vingt-quatre heures, Dylan Farrow, la fille adoptive de Woody Allen et de la comédienne Mia Farrow, faisait des révélations très compromettantes dans une lettre ouverte adressée à un journaliste du New York Times. "Lorsque j'avais 7 ans, Woody Allen m'a prise par la main et m'a conduite dans un petit grenier sombre (...) Il m'a dit de m'allonger sur le ventre et de jouer avec le train électrique de mon frère. Il m'a ensuite agressée sexuellement", a avoué la jeune femme de 28 ans.  

Réaction immédiate

Alors qu'il rencontre un succès fulgurant avec Blue Jasmine , nommé trois fois aux prochains Oscars , Woody Allen ne tient pas à ce que sa réputation, jusqu'ici préservée, ne soit salie de nouveau. Raison pour laquelle il a réagi hier et rejeté en bloc les accusations de la plaignante. Dans un communiqué, son agent Leslee Dart a précisé qu'il avait lu l'article l'incriminant et qu'il avait qualifié la lettre de "fausse et honteuse". Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'Allen est pointé du doigt.

En 1992, Mia Farrow avait fait les mêmes allégations à son endroit avant d'exiger le divorce. "Les experts avaient conclu qu'il n'y avait pas de preuve crédible de l'agression, que Dylan Farrow était incapable de faire la différence entre son imagination et la réalité et qu'elle avait probablement été manipulée par sa maman. Aucune poursuite n'avait été engagée". C'est sur ces phrases que se referme le communiqué. Selon son agent, Woody Allen devrait réagir très rapidement. L'encre n'a pas fini de couler... 
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter