Alain Berbérian, réalisateur de "La Cité de la peur", est mort

DirectLCI
DÉCÈS - Il avait notamment réalisé "La Cité de la peur" et "Le Boulet". Le cinéaste français Alain Berbérian est mort ce mardi à l'âge de 63 ans, des suites d'une maladie.

Odile Deray, Serge Karamazov, le commissaire Bialès, Simon Jérémi (qui vomit quand il est content)... Ces personnages de La Cité de la peur resteront dans l'histoire du cinéma français. Un film que l'on doit à l'équipe des Nuls (Alain Chabat, Chantal Lauby et Dominique Farrugia) mais aussi à Alain Berbérian. Le réalisateur français est mort ce mardi à l'âge de 63 ans, a annoncé à l'AFP son agent, confirmant une information de La Tribune de Genève. Hospitalisé récemment, il a succombé à une maladie.


D'origine arménienne et frère de l'auteur de bande dessinée Charles Berbérian, le cinéaste a commencé sa carrière comme monteur à Canal +. Complice des Nuls, il réalise leurs parodies d'émissions et de publicités avant de diriger La Cité de la peur en 1994. Puis Le Boulet en 2002, avec Gérard Lanvin et Benoît Poelvoorde. Deux ans plus tard, il réunissait Christian Clavier et Jean Reno dans L'enquête corse, portant à l'écran la bande dessinée de Pétillon. Mais Alain Berbérian c'est aussi le film Paparazzi avec Patrick Timsit et Vincent Lindon (1997). Et L'île aux Trésors (2007) avec Gérard Jugnot et Alice Taglioni. 

Sur Twitter, Pierre Lescrure, ancien président de Canal + et actuel président du Festival de Cannes, a salué le talent d'Alain Berbérian. Les internautes on également rendu hommage au cinéaste sur les réseaux sociaux.

La Cité de la peur restera pour de nombreux spectateurs un film culte, qui les aura fait tellement rire. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter