"Antichrist" : le film polémique de Lars von Trier restera interdit aux moins de 18 ans

DirectLCI
VERDICT - Le Conseil d’Etat a confirmé ce vendredi l’annulation du visa d’exploitation du long métrage "Antichrist" de Lars Von Trier, affirmant ainsi l'interdiction aux moins de 18 ans.

"Le film Antichrist comporte plusieurs scènes de très grande violence filmées de manière réaliste, à l'occasion de pratiques sexuelles filmées sans aucune dissimulation dont, notamment, une scène d'automutilation sexuelle féminine filmée en gros plan." C'est ainsi que le Conseil d'Etat légitimait ce vendredi l'interdiction aux mineurs du Antichrist de Lars Von Trier, donnant ainsi raison à l'association Promouvoir.


De fait, la plus haute juridiction administrative a annulé le visa d'exploitation du film, qui l'autorisait aux moins de 16 ans, ce qui a pour effet d'immédiatement le classer interdit aux moins de 18 ans sans toutefois demander qu’il soit classé X en raison de "l’esthétique du film et de son thème".

Nouvelle victoire de Promouvoir

L'interdiction aux mineurs du film Antichrist est une nouvelle victoire pour l'association Promouvoir, une organisation qui vise "la promotion  des valeurs judéo-chrétiennes dans tous les domaines de la vie sociale". 


Elle avait obtenu par le passé que l'interdiction aux moins de 12 ans de La Vie d'Adèle d'Abdellatif Kechiche soit réexaminée. Elle avait en outre réussi à faire interdire aux moins de 18 ans le film d'horreur Saw 3D et le mélodrame érotique Love de Gaspar Noé.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter