Avec "La Fille Inconnue", Adèle Haenel va-t-elle électriser la caméra des frères Dardenne ?

Avec "La Fille Inconnue", Adèle Haenel va-t-elle électriser la caméra des frères Dardenne ?

ZOOM – Palme d’or pour "Rosetta" et "L’Enfant", les frères Dardenne font depuis longtemps partie des meubles à Cannes. Cette année, ils espèrent réaliser un triplé avec "La Fille Inconnue", dans lequel ils dirigent une actrice incroyable : Adèle Haenel. Alors, futur prix d’interprétation féminine ?

Depuis Falsch, leur premier film sorti en 1987, les frères Dardenne ont construit une filmographie forte et cohérente, faisant de leur nom un véritable gage de qualité. Les actrices qui ont côtoyé leur sensibilité experte ne contreviendront certainement pas à ce constat. Rappelons que les deux cinéastes belges ont mis en orbite les talentueuses Emilie Dequenne, Déborah François et Arta Dobroshi dans les respectifs Rosetta, L’Enfant et Le Silence de Lorna. Ils ont aussi réinventé des comédiennes alors confirmées au moment du tournage comme Cécile de France (Le gamin au vélo) et Marion Cotillard (Deux jours, une nuit).

On ne se fait donc aucun souci pour la magnétique et indomptable Adèle Haenel, qui incarnera le rôle-titre de La Fille Inconnue, leur 10ème long métrage. Révélée par Céline Sciamma en 2007 dans Naissance des Pieuvres, la passionnante jeune femme a mené sa barque brillamment au fil des années, accostant notamment chez Bertrand Bonello (L’apollonide : souvenirs de la maison close), Katell Quillévéré (Suzanne), André Téchiné (L’homme qu’on aimait trop) ou Thomas Cailley (Les Combattants, pour lequel elle reçoit en 2015 le César de la Meilleure Actrice).

Un polar pour Adèle

A chaque fois ? Des rôles forts, différents, qui permettent d’entrevoir une palette de jeu qui ferait le bonheur de n’importe quel réalisateur. Mieux : devant comme derrière la caméra, elle apparait toujours terrestre, accessible, le regard jamais dupe de son métier et des réalités du monde. C’est sûrement ce qui a dû enchanter et séduire les frères Dardenne, réputés pour leur cinéma social coup de poing. Pour tout vous dire : cette rencontre au sommet nous paraissait couler de source…

La Fille Inconnue, qui prendra a priori des allures de polar, figurera donc parmi les 21 films en lice pour la Palme d’Or, récompense que les Dardenne ont reçue à deux reprises pour Rosetta et L’Enfant. L’histoire ? Jenny (Adèle Haenel), jeune médecin généraliste, apprend un matin que la police a retrouvé non loin de chez elle le corps d’une victime non identifiée. Voilà, c’est à peu près tout ce que l’on sait de cette intrigue sur laquelle sont également venus se greffer deux acteurs ultra dardenniens : Jérémie Renier et Olivier Gourmet.

A LIRE AUSSI
>>  Isabelle Huppert retournera-t-elle la Croisette dans "Elle" de Paul Verhoeven ? >>  Pedro Almodovar remportera-t-il enfin la Palme d'Or pour "Julieta" ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.