"The Dark Knight" sur TMC ce soir : comment Heath Ledger est devenu le Joker

CINÉMA

DISPARITION - Ce lundi soir est diffusé sur TMC le film sur Batman "The Dark Knight", avec Heath Ledger dans la peau du Joker... son dernier rôle au cinéma. Disparu en 2008 d'une overdose, comment l'acteur s'est préparé pour interpréter le méchant de Gotham City ? Réponse.

C'est le dernier film de Heath Ledger avant sa mort en 2008. Dans The Dark Knight, l'acteur australien revêtait le costume du Joker, ennemi juré de Batman. Violent sociopathe à l'apparence d'un clown, il fait partie des criminels les plus connus de Gotham City.  Pour préparer ce rôle, Heath Ledger se serait plongé dans le personnage, créant et imaginant ses différentes facettes, au point de sombrer. 

Dans un documentaire allemand diffusé en 2015, son père Keith expliquait comment l'acteur s'était préparé : "Il s’est enfermé dans une chambre d’hô­tel, dans son appar­te­ment pour envi­ron un mois pour élabo­rer son person­nage dans sa tête. C’était tout à fait typique de ce que faisait Heath pour n’im­porte quel film, il s'immer­geait dans son person­nage et je pense que là il avait juste atteint un tout autre niveau."

Lire aussi

Visiblement habité par le Joker, Heath Ledger tenait un journal de bord sur le tournage de The Dark Knight dans lequel il avait réalisé des dessins de clowns et de scènes du long-métrage avec Batman.  En dernière page, le père de la petite Matilda avait marqué en majuscules "BYE BYE"... le dernier jour du tournage. Quelques mois plus tard, le 22 janvier 2008, il était retrouvé mort chez lui à New York, victime d'une overdose de médicaments. Heath Ledger a-t-il été happé par le Joker ? Sa soeur aînée dément dans le documentaire "I Am Heath Ledger", présenté en avant-première dimanche 23 avril. 

Kate Ledger affirme que les rumeurs sont infondées et exagérées. Selon elle, son frère a au contraire pris du plaisir à jouer le Joker : "J'étais très choquée car il s'amusait juste, a-t-elle expliqué. A chaque rapport, on disait qu'il était dépressif et que (le rôle) avait pris le dessus sur lui. C'était totalement l'inverse. Tout était faux. Il avait un incroyable sens de l'humour, mais j'imagine que seuls sa famille et ses amis le savaient. Le Joker ne l'avait pas rendu dépressif !"

Sur le même sujet

Lire et commenter