Beaune 2014 - Jack O'Connell, l'acteur coup de poing qui monte

Beaune 2014 - Jack O'Connell, l'acteur coup de poing qui monte

DirectLCI
ATTENTION TALENT - Révélé par la série télévisée "Skins", Jack O'Connell est à l'affiche de deux films phares du Festival International du Film Policier de Beaune. L'occasion de faire le point sur le début de parcours de ce comédien incroyable. Focus.

Jack O'Connell. Retenez bien ce nom car il risque de devenir un incontournable du cinéma mondial. Né le 1er août 1990 à Derby, ce jeune acteur britannique, de père irlandais, entre dans la lumière grâce à la série télévisée Skins, consacrée au quotidien libidineux d'ados survoltés. Avant d'y incarner le rôle du provocateur James Cook, l'intéressé fait des apparitions discrètes mais probantes dans les feuilletons Doctors et Holby City, ainsi que dans le déjà culte This is England. En 2008, dans le sanglant Eden Lake, il prête ses traits à un ado dangereux qui, avec le concours de ses autres potes, pourrit le week-end bucolique du couple Kelly Reilly et Michael Fassbender .

Bientôt chez Angelina Jolie

Dès lors, son visage, capable d'exprimer tout le spectre d'émotions qu'on attend d'un comédien, attire de plus en plus l'attention. Il se paye très vite le luxe de donner la réplique à Michael Caine dans le polar Harry Brown. Après un petit passage à vide entre 2009 et 2013, il fait une entrée remarquée dans le marché du film américain en empruntant les portes du blockbuster. Dans la suite de 300 , il incarne en effet Calisto, un personnage secondaire maniant le bouclier avec ardeur. Mais c'est bel et bien dans les mois à venir que le talent en herbe devrait mettre tout le monde d'accord avec '71 et Les poings contre les murs. Les deux longs métrage font d'ailleurs partie de la compétition officielle du 6ème Festival International du Film Policier de Beaune .

Le premier, mis en scène avec une maestria indubitable par Yann Demange, plonge l'acteur à Belfast, en plein conflit armé. Pris au piège dans une ville à feu et à sang, son personnage, la recrue Gary Hook, y fait l'objet d'une intense traque. Le second, en salles le 4 juin, permet d'exploiter à fond la caisse son magnétisme et son physique. Le cinéaste David Mackenzie le transforme en jeune délinquant agressif balancé un peu trop tôt dans une prison pour adultes. De quoi serrer fort les poings. Et l'histoire ne s'arrête pas là puisque Jack O'Connell sera le héros en janvier 2015 de Unbroken, le deuxième film d'Angelina Jolie en tant que réalisatrice. Il aura la lourde tâche de faire vivre à l'écran le coureur olympique Louis Zamperini, capturé par la marine japonaise pendant la Seconde Guerre Mondiale et envoyé dans un camp de prisonnier après le crash de son avion.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter