Beaune 2016 : le festival incontournable pour boire des films policiers

Beaune 2016 : le festival incontournable pour boire des films policiers

CINEMA – Les flics seront de sortie pour le 8ème Festival International du Film Policier de Beaune, qui se tiendra du 30 mars au 3 avril. Riche d’une programmation emballante, l’événement rendra notamment hommage au colossal cinéaste Brian de Palma. Précisions.

Il n’y a pas que de bons vins en Bourgogne. Il y a également d’excellents films à voir et à boire quand sonne l’heure du Festival International du Film Policier de Beaune. Pour sa 8ème année d’existence, ce rendez-vous culturel prisé verra 8 cinéastes du monde entier se disputer le fameux Grand Prix. "Au cœur de chaque long métrage retenu trône un homme qui se cherche", confie Bruno Barde, directeur de la manifestation. "La thématique de l’identité constitue la pierre angulaire de la sélection. La période trouble dans laquelle nous vivons depuis quelques temps donne en effet aux scénarii un côté à la fois noir et optimiste. Ce qui traduit la quête d’une vérité du bien ou du mal, appelée communément la justice."

A suivre de près : Desierto du mexicain Jonas Cuaron, fils d’Alfonso Cuaron (à qui l’on doit Les fils de l’homme et Gravity). Soit un thriller coup de poing mettant un groupe d’immigrés clandestins aux prises avec un redneck bouseux qui les snipe un à un au cœur du désert de Sonora en Californie. Il se murmure également le plus grand bien de Very Big Shot du libanais Mir-Jean Bou Chaaya, qui a reçu fin 2015 l’Etoile d’Or au Festival de Marrakech des mains de Francis Ford Coppola. Le public pourra aussi découvrir Léa, la nouvelle réalisation de l’Italien Marco Tullio Giordana ou Diamant Noir, polar sur l’illusion de la gloire du parisien Arthur Harari.

Brian de Palma, un maître honoré

Pour départager ces belles promesses, il faudra compter sur l’œil averti d’un jury présidé cette année par un grand nom du cinéma hexagonal et mondial : Sandrine Bonnaire. "C’est une actrice solaire, généreuse et très cinéphile", lance Barde. "Son travail de réalisatrice est par ailleurs d’une grande générosité. Sa caméra caresse les protagonistes. J’aime sa force dans la douceur et suis ravi qu’elle soit des nôtres." Dans sa tâche ardue, l’interprète d’A nos amours sera épaulée par des jurés de choix, parmi lesquels Ludivine Sagnier, Marina Fois, Melvil Poupaud ou Jean-Pierre Améris.

Outre sa sélection Sang Neuf, qui fait chaque année la part belle à de futurs grands noms du genre, le Festival de Beaune rendra enfin hommage à un maître du septième art : Brian de Palma. "Quand on parle de films policiers avec un cinéaste, un journaliste ou le public, certaines références reviennent en boucle. De Palma en est une." Il faut dire que le maestro de 75 ans affiche une filmographie assez vertigineuse incluant, entre autre, L’impasse, Mission Impossible, Les Incorruptibles et Scarface… "C’est une légende vivante. Il est discret, humble, généreux… et aime profondément le cinéma. Il vient d’ailleurs pendant toute la durée de l’événement et verra sûrement tous les films, comme il le fait souvent à Deauville, en simple spectateur", conclut Bruno Barde, non sans une once de fierté.  

A LIRE AUSSI >> "Victoria", sacré en 2015 au Festival de Beaune

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Funérailles du prince Philip : William et Harry se sont-ils réconciliés ?

Lire et commenter