Belle cuisson pour le "Barbecue" de Lambert Wilson, Franck Dubosc et Florence Foresti

Belle cuisson pour le "Barbecue" de Lambert Wilson, Franck Dubosc et Florence Foresti

DirectLCI
CRITIQUE - Ayant survécu à un vilain infarctus, Antoine (Lambert Wilson) réunit ses amis le temps d'un séjour dans les Cévennes. Tel est le menu de "Barbecue", la nouvelle comédie d'Eric Lavaine, en salles mercredi.

Antoine ( Lambert Wilson ) a passé sa vie à faire attention. Eviter la cigarette, consommer de l'alcool avec modération, faire du sport avec assiduité, ne pas manger gras ou trop sucré : il a fait tout ça avec une dévotion de tous les instants. Et pourtant, la vie lui a offert un cadeau bourré d'ironie : un infarctus du myocarde. Après quelques jours de coma, l'intéressé se réveille changé, avec la ferme intention de vivre librement, en multipliant les excès sans prendre garde. Plus décidé que jamais à boire la vie jusqu'à la lie, voilà que ce père de famille organise un énième week-end en compagnie de sa bande d'amis.

Une cuisson idéale

C'est dans une sublime demeure des Cavennes, avec piscine, verdure et vue imprenable, que la smalah choisit de poser ses valises. Soit l'écrin idéal pour souffler, s'amuser et... se disputer, aussi. Il faut dire que les raisons de se quereller sont légion. Il y a l'expansive Olivia (Florence Foresti), incapable de s'entendre avec son ex mari Baptiste (Franck Dubosc) ; le lourdingue Yves (Guillaume de Tonquédec), qui croit tout savoir sur tout ; Laurent (Lionel Abelanski), déprimé et nerveux à cause de ses problèmes d'argent ; Jean-Michel (Jérôme Commandeur), simplet au grand cœur et gaffeur invétéré. Et Antoine bien sûr, qui n'hésite pas à balancer à ses potes les quatre vérités qu'il a toujours tues.

Si le réalisateur Eric Lavaine collectionne les personnages archétypaux, sa volonté de célébrer l'amitié et ses travers fait mouche. Après Poltergay, Incognito, Protéger et servir et Bienvenue à bord, il nous revient en forme avec une comédie plutôt bien écrite où aucun acteur ne marche sur les plates-bandes des autres. Ici, chaque sujet est traité de façon équitable, contribuant à faire de ce Barbecue à la cuisson satisfaisante un véritable instant de convivialité. On pardonnera volontiers quelques lourdeurs scénaristiques pour saluer ce divertissement sans prétention qui donne envie de se faire la malle, rapidement, entre amis. Vivement l'été.

Plus d'articles