Benoît Poelvoorde, Dieu odieux du "Tout Nouveau Testament"

Benoît Poelvoorde, Dieu odieux du "Tout Nouveau Testament"

CRITIQUE – Présenté à la Quinzaine des Réalisateurs lors du dernier festival de Cannes, "Le Tout Nouveau Testament" de Jaco Van Dormael débarque ce mercredi en salles. Et propose un voyage bigarré et plein de cœur.

Ciel lourd, écrasant. Eclairs et pluie déprimante. Ici et ailleurs, les humains ne sont plus que des dos voutés, des automates neurasthéniques pour qui la vie n’a plus de couleurs. La faute à Dieu – hilarant Benoît Poelvoorde – qui habite avec sa femme et sa fille dans un bâtiment grisâtre de Bruxelles. Calfeutré dans son bureau spartiate, ce dernier, inaltérablement vêtu d’un peignoir décati et de savates, passe ses journées alcoolisées à imaginer des lois contraignantes pour abâtardir le quotidien des gens. Lasse de sa malfaisance épidermique, son adorable gamine décide de se venger en dévoilant par SMS les dates de décès de la planète entière et en allant chercher des apôtres flambants neufs pour écrire un Tout Nouveau Testament. Une révolution…

Film choral

Après Le huitième jour (1995) et Mr. Nobody (2009), le réalisateur belge Jaco Van Dormael s’offre là une relecture cocasse et fantaisiste des fondements de la religion catholique. Dans un esprit bon enfant, il transforme sa jeune justicière, succédanée belge d’Amélie Poulain, en fée des temps modernes. Précise et inspirée, sa caméra accompagne l’héroïne dans son combat pour le bien et témoigne avec féérie de chacune de ses rencontres. Il y a notamment François Damiens en tueur en série qui a du cœur ou Catherine Deneuve lovée dans un gorille. Autant de personnages panachés qui écrivent, en temps réel, un manifeste à l’humanisme érasmien, à la poésie délicieusement naïve. A placer illico entre Jeunet et Gondry. Et à lire avec les yeux grand ouverts.   

A LIRE AUSSI >> L'interview du réalisateur Jaco Van Dormael

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande la vaccination des enfants fragiles

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.