Bienvenue dans la jungle de "Rio 2"

Bienvenue dans la jungle de "Rio 2"

CINÉMA
DirectLCI
SAMBA - Trois ans après leurs premières aventures sur grand écran, Blu et Perla portent de nouveau fièrement les couleurs du Brésil dans "Rio 2". Le réalisateur Carlos Saldanha revient sur les nouveaux challenges de cette suite.

La famille avant tout
Dans le premier volet, les deux derniers spécimens d’aras bleus s’apprivoisaient dans l’espoir d’assurer ensemble la survie de leur espèce. Ce problème d’extinction est désormais résolu: Blu et Perla ont trois enfants et découvrent que la famille de madame est toujours en vie et se niche avec toute une colonie au cœur de la jungle. "Ce n’est plus un film sur le couple mais sur la famille", précise Carlos Saldanha. "Blu apprend non seulement à trouver l’équilibre au sein de sa cellule familiale mais aussi à partager les siens avec d’autres."

Le nouvel environnement
Autre changement dans cette suite : le décor. Fini la mégalopole, bienvenue dans la forêt amazonienne. "Rio 2 est encore plus spectaculaire visuellement : la palette est beaucoup plus riche, plus colorée, plus exotique", explique le cinéaste. En témoigne notamment une époustouflante séquence de ballet aérien dans la jungle.

Le plein de musique
L’identité de Rio, c’est aussi sa bande-son, entre rythmes traditionnels (samba, bossa nova...) et sonorités actuelles (avec, dans la V.F., M. Pokora et Nathalie Dessay en guest stars). "Cet alliage entre tradition et modernité est notre marque de fabrique, souligne Carlos Saldanha, mais je suis allé encore plus loin en rendant hommage à des chants folkloriques du nord du Brésil assez méconnus."

La revanche de France 98
Coupe du monde 2014 oblige, Rio 2 y va de sa petite séquence footballistique avec un match opposant les aras bleus à leurs homologues à plumage rouge. "Comme la musique, le foot fait partie de la culture brésilienne mais je n’avais pas réussi à l’intégrer au premier film", se rappelle le réalisateur. "J’ai rattrapé le coup dans cette suite qui, hasard du calendrier, sort deux mois avant la coupe du monde au Brésil."

Le message écolo
Si les problématiques environnementales ne sont pas au coeur de l’histoire, Rio 2 profite du capital sympathie de ses héros pour éveiller les consciences. "Ce second volet alerte les enfants sur les dangers de la déforestation mais toujours avec humour. C’est l’outil le plus efficace pour inculquer quelques valeurs en douceur."

Sur le même sujet

Lire et commenter