Box-office : à la première séance, "The Neon Demon" éclipse Kamini

CINÉMA
DEMARRAGE – "The Neon Demon", le nouveau film de Nicolas Winding Refn, a largement devancé "Bienvenue chez Marly-Gomont", l’histoire vraie de Kamini, lors des premières séances parisiennes, ce mercredi.

Boudé par le jury du 69e Festival de Cannes, The Neon Demon sort ce mercredi sur les écrans français. Si son précédent film, Only God Forgives, n’a pas connu le succès de Drive, malgré la présence au générique de Ryan Gosling, le cinéaste danois Nicolas Winding Refn reste une référence dans son genre pour toute une génération.

Loin devant Marly-Gomont

Et notamment dans la capitale où ce portrait à la fois glamour et morbide d’une jeune mannequin, incarnée par Elle Fanning, a séduit 1 127 spectateurs sur 21 écrans à la séance de 14h. Le film devance ainsi Bienvenue à Marly-Gomont, la comédie de Julien Rambaldi inspirée de l’histoire vraie du rappeur Kamini, qui a séduit 727 spectateurs sur 15 écrans dans le même temps.

Ces deux films sont suivis par Folles de Joie, avec Valeria Bruni-Tedeschi (633 entrées), Diamant noir (617 entrées) et La nouvelle vie de Paul Sneidjer avec Thierry Lhermitte (479 entrées). Déception pour Vicky, avec Victoria Bedos, qui n’a attiré que 402 spectateurs.

A LIRE AUSSI
>>
Nicolas Winding Refn ; "A Cannes, nous avons gagné !" >>  Notre critique enthousiaste de The Neon Demon

Lire et commenter