"Solo" : le nouveau spin-off de "Star Wars" cale au démarrage en France

"Solo" : le nouveau spin-off de "Star Wars" cale au démarrage en France

BOX-OFFICE – La franchise "Star Wars" serait-elle déjà en train de s’essouffler ? Avec 89.338 entrées mercredi dans toute la France, le spin-off "Solo" signe le plus faible démarrage depuis le retour de la saga.

Est-ce la faute à la météo ? A de premiers échos mitigés - même si du côté de LCI, on a plutôt bien aimé - ou à la banalisation de la "marque" Star Wars ? Toujours est-il que "Solo", le film consacré à la jeunesse de Han, le personnage interprété à l’origine par Harrison Ford, ne battra pas de records au box-office. Pour son premier jour, mercredi dans 844 salles à travers la France, le spin-off réalisé par Ron Howard n’a attiré que 89 338 spectateurs. 

A titre de comparaison, le premier film dérivé, "Rogue One", avait attiré 271 502 spectateurs sur 910 salles à sa sortie le 14 décembre 2016. L’écart est donc important. Il l’est encore plus avec les scores réalisés par "Les Derniers Jedi", le 8e volet de la saga qui avait attiré 503 727 spectateurs sur 1.027 écrans, le 13 décembre dernier.

Lire aussi

Aux Etats-Unis, "Solo" doit sortir vendredi prochain. Et les prévisions ne sont guère plus encourageantes, les experts prévoyants un démarrage entre 130 et 150 millions de dollars de recettes le premier week-end pour le film interprété par le jeune Alden Ehrenreich. Loin derrière le record de 248 millions de dollars de l’épisode 7, "Le Réveil de la Force", en 2015. 

De quoi faire peut-être réfléchir Disney qui a annoncé ces derniers mois la mise en chantier de deux nouvelles trilogies, l’une écrite par Rian Johnson, réalisateur de l’épisode 8, l’autre par les scénaristes de la série "Game of Thrones". Prochain rendez-vous pour les fans : l’épisode 9, réalisé par J.J. Abrams, dont le tournage doit débuter cet été pour une sortie à l’hiver 2019.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.