"Ça", le film : l’œuvre de Stephen King a trouvé Grippe-Sou, son clown terrifiant

CINÉMA
IL EST REVENU – Annoncée en 2009 par Warner Bros, l’adaptation cinématographique de "Ça", le roman de Stephen King, semble enfin sur les rails. Peu à peu, la casting se dévoile et on sait enfin qui interprétera le rôle du clown maléfique et terrifiant, Grippe-Sou.

Les amateurs de frissons et d’horreur connaissent certainement le terrifiant clown Grippe-Sou (ou Pennywise dans la version originale), personnage culte imaginé par Stephen King pour son roman Ça. Déjà adapté sur le petit écran dans le téléfilm Il est revenu, le roman de Stephen King arrivera bientôt sur le grand écran dans un film en deux parties. C’est le réalisateur Andy Muschietti qui sera finalement aux commandes de ce remake, dont le tournage devrait débuter cet été.

Forcément, à quelques semaines du tournage, mieux vaut que le casting du film soit bouclé. Et bien selon Entertainment Weekly , le clown a trouvé son interprète : Bill Skarsgård, connu pour ses rôles dans Hemlock Grove et Divergente 3 : Au-delà du mur. L’acteur est aussi bien connu grâce à sa famille, puisque son père n’est autre que Stellan Skarsgård et son frère Alexander Skarsgård.

Ça, le classique de l’horreur, fait-il peur aux réalisateurs ?


Toujours selon le site Entertainment Weekly, le réalisateur devrait bientôt finaliser les négociations pour ajouter Jaeden Lieberher, Finn Wolfhard, Jack Dylan Grazer, Wyatt Oleff, Chosen Jacobs et Jeremy Ray Taylor au casting, dans le rôle des enfants du "Club des Ratés". Un casting totalement revu, puisque lors des premières discussions autour du projet, dirigé à l’époque par le réalisateur Cary Fukunaga, c’est Will Poulter (Le Labyrinthe) qui devait interpréter le rôle du clown.

Si le film a été autant retardé, (il d’abord été confirmé en 2009 avant d’être abandonné en 2012), c’est pour des raisons budgétaires mais aussi parce que la société New Line Cinema, qui a repris le projet, souhaitait en faire un seul film. Mais face à une œuvre d’une telle ampleur et aussi connue, difficile de tout boucler en deux heures. Espérons donc qu’en divisant le film en deux parties, Andy Muschietti saura faire naître l’angoisse auprès des spectateurs.

EN SAVOIR +
>>  Le remake de "Ça" est remis sur les rails, et sera deux fois plus terrifiant
>> 
Découvrez le visage du nouveau clown de "Ça" d'après Stephen King !

Lire et commenter