Ce qu’il faut retenir du mariage entre "Star Wars" et les créateurs de "Game of Thrones"

DirectLCI
DÉCRYPTAGE - Disney vient de confier l’écriture de nouveaux épisodes de la saga "Star Wars" aux créateurs de la série "Game of Thrones". Une association inédite, dont on n’a pas fini d’entendre parler.

A la surprise générale, Disney a annoncé mardi soir le recrutement de David Benioff et D.B. Weiss, le duo aux commandes de la série "Game of Thrones", pour écrire plusieurs nouveaux films dans l’univers de "Star Wars". Un choix qui en dit long sur l’évolution de la saga cinématographique la plus populaire de la planète.

Le triomphe des séries télé

Après avoir racheté Lucasfilm en 2012, pour la modique somme de 4 milliards de dollars, Disney avait confié la réalisation de l’épisode 7 de "Star Wars" à J.J. Abrams, heureux papa de séries comme "Lost", "Alias" ou "Person of Interest". Le recrutement de David Benioff et D.B. Weiss confirme l’attrait des producteurs de cinéma pour les talents qui viennent du petit écran. Plus créatif, mais pas moins ambitieux, ce dernier n’a absolument plus rien à envier au grand. Avec les créateurs de "Game of Thrones", la firme aux grandes oreilles s’offre ainsi un duo qui n’a pas peur de surprendre, voire de choquer des spectateurs en attente de fictions qui osent autant qu’elles rassemblent.

Le risque de l’overdose

Avant même la sortie du 8e épisode, "Les Derniers Jedi", en décembre dernier, Disney avait confié l’écriture d’une nouvelle trilogie à son réalisateur, Rian Johnson. A moins que le projet de ce dernier ne soit mis de côté, c’est près d’une dizaine de films s’inscrivant dans l’univers de Star Wars qu’il faut attendre dans les prochaines années. Alors que le spin-off consacré à la jeunesse de Han Solo doit sortir en mai prochain, et que l’épisode 9 est attendu pour décembre 2019, se pose alors la question du rythme élevé auquel Disney exploite la franchise. Jusqu’ici, les spectateurs sont au rendez-vous, avec plus de 5 milliards de dollars de recettes cumulés pour "Le Réveil de la Force", "Rogue One" et "Les Derniers Jedi". Pourquoi ralentir ?

Les Skywalker, c’est (vraiment) terminé

Comme Rian Jonson, David Benioff et D.B. Weiss se voient confier la lourde tâche d’écrire des films déconnectés des événements et des héros de la trilogie originelle. "Le Réveil de la Force", "Les Derniers Jedi", et sans doute l’épisode 9 auront donné l’occasion à la première génération de fans de retrouver les héros de leur jeunesse, Han Solo, Leia et Luke Skywalker, dont la lignée semble désormais éteinte. L'avenir de "Star Wars" se dessinera donc avec de tout nouveaux protagonistes. C’est un pari à la fois dangereux et excitant. Mais l’univers imaginé par George Lucas à la fin des années 1970 offre de multiples possibilités à ses prochains réalisateurs et scénaristes. Ce qui n’exclut par les droïdes rigolos et les combats au sabre laser…

Une saga à haut risque

Vu les sommes astronomiques engagées, les nouveaux pilotes de la saga n’ont pas le droit à l’erreur. Si Rian Johnson a subi les foudres de nombreux fans en raison de ses choix scénaristiques sur "Les Derniers Jedi", d’autres ont eu moins de chance que lui. Le bouillonnant Josh Trank a été évincé d’un projet de spin-off, Gareth Edwards a été écarté des reshoots et du montage de "Rogue One" alors que le duo Phil Lord-Chris Miller et Colin Trevorrow ont été congédiés de "Solo et "Star Wars 9", en conflit avec la productrice Kathleen Kennedy, grande gardienne du temple. David Benioff et D.B. Weiss auront-ils les mains libres pour mener leur nouveau navire à bon port ? Habitués au travail en équipe sur "Game of Thrones", le duo a toutes les cartes en main, a priori, pour écrire un nouveau chapitre d’une saga qui passionne les spectateurs depuis plus de 40 ans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter