Chris Pratt : Star Lord a rejoint la constellation des étoiles à Hollywood en famille

CINÉMA

CONSÉCRATION – Le héros des "Gardiens de la Galaxie" a inauguré vendredi son étoile sur le Walk of Fame de Los Angeles en compagnie de sa femme Anna Faris et de leur fils Jack. Et de ses collègues du film Marvel, en salles mercredi.

De lui, le public connaît son rire et sa capacité à faire rire. Vendredi, c'est une autre facette que Chris Pratt a laissé apparaître au public à l'occasion d'un évènement dont rêve tout acteur à Hollywood : l'inauguration d'une étoile à son nom sur le célèbre Walk of Fame à Los Angeles. Une inauguration qui intervient à quelques jours de la sortie de deuxième volet des "Gardiens de la galaxie", prévue mercredi en France. Alors pour son entrée dans la constellation hollywoodienne, l'interprète de Star Lord ne pouvait être qu'entouré de Zoe Saldana, Dave Bautista, Michael Rooker et Pom Klementieff, ses collègues du blockbuster Marvel, ce film "qui a changé [sa] vie", comme il n'a cessé de le répéter.

"J'ai su en 20 secondes qu'il était l'homme de la situation", a noté James Gunn, le réalisateur des "Gardiens de la galaxie", venu prononcer le discours inaugural. "Ce rôle a changé la vie de tellement de gens, de ma femme, d'enfants à l'hôpital, de mon agent immobilier", a lâché Chris Pratt avec son humour habituel avant de se faire plus ému, retenant quelques larmes en lisant ses notes sur son smartphone. L'acteur américain de 37 ans a remercié Disney d'avoir "pris des risques avec le mec rondouillard de "Parks and Recreation"". Car avant d'être casté dans la peau - et le corps body-buildé de Peter Quill -  il incarnait Andrew Dwyer dans la série comique, avec quelques kilos de plus. Il a ensuite décroché le premier rôle du très attendu "Jurassic World" aux côtés d'Omar Sy.

Lire aussi

"Je suis croyant et je pense que Dieu œuvre de façons mystérieuses, et prodigue des signaux et des dons dans la vie. Et ces dons prennent souvent la forme de personnes", a-t-il déclaré, en l'honneur de sa mère. "Nous n'étions pas riches mais nous ne manquions jamais d'amour", a-t-il ajouté. Mais c'est à son épouse, la comédienne Anna Faris ("Scary Movie"), qu'ont été ses mots les plus émouvants. "Tu m'as donné la plus belle étoile de la galaxie, notre petit garçon" Jack, né prématurément il y a quatre ans. Vêtu d'un costume et d'une jolie cravate, leur fils ne s'est d'ailleurs pas fait prier pour prendre la pose devant les photographes. Une vraie graine de star.

Lire et commenter