Confession de Jean-Pierre Mocky : "Son problème à Deneuve, c'était son arrière-train"

CINÉMA
DirectLCI
CLASH - Jean-Pierre Mocky n'épargne personne, même pas Catherine Deneuve. Il révèle que cette dernière a toujours été complexée par ses fesses.

Jean-Pierre Mocky a toujours une bonne anecdote à raconter. Dans une interview accordée à Yahoo dans le cadre de la sortie de son nouveau livre, Je vais encore me faire des amis, le réalisateur a notamment évoqué les icônes vieillissantes du cinéma français. Et ce dernier a fait une révélation bien surprenante au sujet de Catherine Deneuve. "Son problème à Deneuve, c'était son arrière-train", a révélé Jean-Pierre Mocky, avant d'ajouter : "Elle avait un arrière-train énorme, il fallait tout le temps le cacher. Mais une femme forte, ce n'est pas laid du tout".

"Je me suis engueulé avec Daniel Auteuil"

"Catherine vieillit bien. J'ai vécu avec des mannequins superbes, elles étaient des frigidaires !", a poursuivi Jean-Pierre Mocky, qui s'est également payé quelques confrères du cinéma français. Il a ainsi confié vouloir bâillonner Jacques Audiard et Haneke. "Je ne supporte pas les confrères prétentieux. Dire : 'moi, je suis le plus fort' ou 'ce que j'ai fait, c'est bien, c'est con. Ils se servent de la misère humaine pour essayer d'attraper un prix. Ça, je ne supporte pas'".

"Beaucoup d'acteurs comme Jean Dujardin, et tous ces gens-là, font des films pour gagner du pognon. L'autre jour, je me suis engueulé avec Daniel Auteuil parce qu'il a fait deux films, on dirait les mêmes ! Ça n'a aucun intérêt", a lâché Jean-Pierre Mocky, qui a 81 ans n'a pas l'intention de se taire.

A LIRE AUSSI

>> Jean-Pierre Mocky, 81 ans, cherche sa prochaine femme sur Tinder

Lire et commenter