"De toutes nos forces" : les bonnes intentions ne font pas les bons films

"De toutes nos forces" : les bonnes intentions ne font pas les bons films

DirectLCI
CRITIQUE - Dans "De toutes nos forces", en salles ce mercredi, Nils Tavernier scanne les rapports entre un jeune homme handicapé et son père taciturne, incarné par Jacques Gamblin. Le tout sur fond de triathlon.

Non, Iron Man n'est pas qu'un super-héros à l'armure hi tech. Il s'agit également d'un triathlon particulièrement éprouvant incluant 3,8 km de natation, 180 km de cyclisme et 42,195 km de course à pied. Depuis son chalet de Haute-Savoie, Julien rêve de pouvoir participer à cette compétition avec son papa. Hélas, ce jeune homme pétillant est prisonnier d'un fauteuil roulant. En raison de ce handicap qu'il porte depuis la naissance, son père (Jacques Gamblin), ancien sportif, a tendance à l'abandonner. A la maison, c'est la mère (Alexandra Lamy) qui s'occupe de tout.

"De toutes nos forces", on voulait y croire

Inspiré d'une histoire vraie, ce long métrage de Nils Tavernier, le fils de Bertrand, brandit louablement ses bonnes intentions. Si les thématiques de la réconciliation filiale et du dépassement de soi avaient tout pour émouvoir, le résultat à l'écran ne nous touche qu'à moitié. La faute principalement à une mise en scène "téléfilmesque" et illustrative qui, à défaut de porter le récit, l'alourdit. Outre les deux protagonistes campés par Jacques Gamblin et Fabien Héraud (réellement handicapé), les seconds rôles, Alexandra Lamy en tête, ne sont que des archétypes.

On aurait voulu de tout cœur être émus par cette reconstruction familiale, par ces moments de tendresse entre père et fils. Hélas, malgré toute la bonne volonté du monde, il est extrêmement difficile de se laisser prendre tant le scénario, famélique, repose sur un schéma éculé qui ne ménage aucune ébauche de surprise. Ici, tout est orchestré et chorégraphié de sorte que les larmes coulent. Bien qu'inattaquable, le sujet aurait mérité un traitement plus fouillé, plus introspectif et forcément, beaucoup moins trivial.

Plus d'articles