Deauville 2016 : James Franco ira faire un tour sur les planches

Deauville 2016 : James Franco ira faire un tour sur les planches

GUEST STAR – C’est l’un des comédiens les plus populaires de sa génération. L’un des plus éclectiques aussi. James Franco sera l’invité du prochain Festival de Deauville pour un hommage et la projection, en avant-première, de son nouveau film en tant que réalisateur, "In Dubious Battle".

Mais qui est réellement James Franco ? Les fans français de l’acteur américain auront peut-être l’occasion de lui poser la question puisqu’il sera l’invité du 42e Festival du cinéma américain de Deauville, qui se déroulera du 2 au 11 septembre. Aussi à l’aise dans les grosses productions – Spider-Man, La Planète des Singes – les films d’auteur – Milk, Everything Will Be Fine – et les comédies potaches – Délire Express, L’interview qui tue – le natif de Palo Alto viendra présenter son nouveau film en qualité de réalisateur, In Dubious Battle, adaptation du roman éponyme de John Steinbeck.

Paru en 1936, le livre intitulé En un combat douteux en français raconte la révolte des ramasseurs de pommes face aux grands propriétaires locaux dans la Californie des années 1930. James Franco, 38 ans, y donnera la réplique à Vincent D’Onofrio, Robert Duvall mais aussi la chanteuse Selena Gomez. Une œuvre engagée qui devrait plaire à Michael Moore, qui aura lui aussi droit à son hommage cette année à Deauville, et présentera Where to Invade Next, son nouveau film.

Une affiche très politique

La 42e édition du Festival du cinéma américain de Deauville s’annonce prometteuse puisque ses organisateurs ont annoncé, ce mercredi, que le thriller The Infiltrator, avec Bryan Cranston et Diane Kruger, ferait l’ouverture de la manifestation. Réalisé par Brad Furman (La Défense Lincoln), il raconte l’histoire vraie de l’agent fédéral Bob Mazur, chargé de pénétrer le cartel de la drogue dirigé par Pablo Escobar durant les années 1980.

Dans un registre très politique également, c’est War Dogs, le nouveau film de Todd Philipps (Very Bad Trip) qui assurera la clôture. Miles Teller et Jonah Hill y incarnent deux benêts de Miami qui répondent à des appels d’offre de l’armée américaine. Et décrochent un contrat d’armement de 300 millions dollars destiné à armer les soldats afghans durant la guerre en Irak. Le début de la fortune, ou des ennuis. C’est à voir…

A LIRE AUSSI >> Michael Moore en est sûr, Donald Trump sera élu président

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

EN DIRECT - Covid-19 : le taux d'incidence dépasse le seuil d'alerte dans toutes les régions

Covid-19 : face à l'explosion des cas, la Haute-Corse prend de nouvelles mesures restrictives

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

Normandie : l'alcool en cause dans l'accident qui a tué quatre adolescents de 16 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.