Diane Keaton prend la défense de Woody Allen

Diane Keaton prend la défense de Woody Allen

CINÉMA
DirectLCI
BONNE COPINE - En pleine promo pour la sortie de son autobiographie, "Let's just say it wasn't pretty", Diane Keaton a pris la parole pour défendre son ex-mari, accusé en février dernier d'attouchements par sa belle-fille Dylan Farrow.

"Je crois en mon ami", a affirmé Diane Keaton à propos de Woody Allen, dans une interview donnée au quotidien britannique The Guardian . En février dernier, Dylan, la fille de Mia Farrow, avait déclaré dans le New York Times qu'elle avait été sexuellement agressée par Woody Allen quand elle était enfant. Dans cette tribune, elle reprochait à Diane Keaton ainsi qu'à d'autres actrices ayant joué dans les films d'Allen (dont Scarlett Johansson et Cate Blanchett) de prendre sa défense par leur silence. Le réalisateur a répliqué à son tour par une lettre ouverte dans le New York Times, suggérant que Dylan a été instrumentalisée par sa mère.

Woody Allen peut compter sur la loyauté de son ex-compagne

Pour Diane Keaton, qui a partagé la vie de Woody Allen pendant cinq ans, dans les années 1970, ces accusations ne tiennent pas. Elle a précisé connaître à peine Dylan Farrow : "J'ai dû la voir trois fois. Je ne la connaissais pas. (…) Je n'ai jamais été amie avec Mia mais j'étais en bons termes avec elle." Sans animosité envers les protagonistes de l'histoire, elle rend un bel hommage à son ex : "Il est l'homme le plus solide que j'ai rencontré dans ma vie. (…) Ce type va jouer de la clarinette et partir en tournée avec son groupe et faire un film par an jusqu'à ce qu'on le mette dehors – il n'arrêtera jamais. Qui, dans l'histoire du cinéma, a jamais fait ça ?" Lorsque la journaliste du Guardian revient sur les accusations d'agression sexuelle, la réponse de Diane Keaton est définitive : "Je n'ai rien à dire là-dessus. Excepté : je crois en mon ami."


 

Lire et commenter