Disparition du réalisateur Gabriel Axel ("Le Festin de Babette")

Disparition du réalisateur Gabriel Axel ("Le Festin de Babette")

CINÉMA
DirectLCI
CINEMA – Le réalisateur danois Gabriel Axel est décédé dimanche à l'âge de 95 ans. On lui devait notamment "Le Festin de Babette", Oscar du meilleur film étranger en 1988.

Il était une fois un Danois francophone. Le réalisateur Gabriel Axel est décédé dimanche à l'âge de 1995, a annoncé sa fille Karin Moerch dans un communiqué. Né à Arhus, puis formé au Théâtre Royal de Copenhague, il sera pendant sa jeunesse acteur à Paris au sein de la troupe de Louis Jouvet. Dans les années 1950, il rentre dans son pays natal, où il passe derrière la caméra, d'abord pour la télévision, puis pour le cinéma.

Après avoir remporté le Grand prix de la technique à Cannes en 1967 pour le film d'aventures La Mante Rouge, il accède à une notoriété mondiale en 1987 grâce au Festin de Babette, qui décrochera en 1988 l'Oscar du meilleur film étranger.

Le film préféré du Pape François

Dans ce long-métrage inspiré d'une nouvelle de Karen Blixen, Stéphane Audran incarne une chef parisienne qui après avoir fuit la répression de la Commune, trouve refuge dans un petit village luthérien du Jutland, au Danemark. Grâce à un billet de loterie gagnant, elle décide de recréer le dîner type de la grande cuisine parisienne.

Au menu, entre autres : soupe de tortue géante, cailles en sarcophage au foie gras et sauce aux truffes, salade d'endives aux noix, champagne Veuve Cliquot 1860, accompagné de blinis, ou encore Clos de Vougeat 1845 avec cailles et fromages.

En 2010, le cardinal Jorge Bergoglio, le futur pape François, confiait dans un livre d’entretiens avec des journalistes argentins que Le Festin de Babette était son long-métrage préféré.

Lire et commenter