Dr Dre s'excuse auprès des femmes qu'il a violentées

Dr Dre s'excuse auprès des femmes qu'il a violentées

DirectLCI
EXCUSES - Le passé violent de Dr Dre a refait surface. Accusé de violence faites aux femmes, le rappeur ne nie pas les faits mais s'excuse auprès de ses victimes.

"Je m'excuse devant les femmes que j'ai pu blesser. Je regrette sincèrement ce que j'ai fait et je suis pleinement conscient de l'impact de tout cela sur l'ensemble de nos vies respectives". C'est devant les journalistes du New York Times que Dr Dre a tenu à s'excuser auprès des femmes qu'il a violentées dans le passé.

Le rappeur qui défend toujours son film Straight Outta Compton, le biopic sur NWA, est rattrapé par ses méfaits. En effet, depuis qu'il est de nouveau sous les feux des projecteurs, les nombreuses accusations de violences faites aux femmes remontent à la surface.

Le rappeur explique qu'il est un homme nouveau et confesse ses erreurs : "Il y a vingt-cinq ans, j'étais un jeune homme qui buvait trop, j'étais irresponsable et sans structure réelle dans ma vie", explique-t-il sans toutefois se chercher des excuses : "rien de tout ceci n'est une excuse pour ce que j'ai fait. J'ai été marié pendant 19 ans et chaque jour je travaille pour être un meilleur homme pour ma famille, cherchant des conseils sur ce chemin. Je fais tout ce que je peux pour ne jamais ressembler de nouveau à cet homme de nouveau".

A LIRE AUSSI >>  Dr Dre : à peine sorti, l'album "Compton" fait déjà polémique

Dans un communiqué, Apple a voulu apporter son soutien à Dr Dre. La société croit "en sa sincérité... Il n'est plus le même homme... et après avoir travaillé avec lui pendant un an et demi, nous avons toutes les raisons de penser qu'il a changé."

Les excuses de Dr Dre interviennent quelques jours après la publication de la tribune de la journaliste Dee Barnes. Dans son article, l'ancienne petite amie du rappeur explique ce qu'il manque au film Straight Outta Compton : "Moi et les autres femmes que Dr Dre tabassait". Quant à la chanteuse R’n’B Michel'le Toussaint, elle est défaitiste :"Pourquoi m'aurait-il inclus dans le film ? J'étais seulement une petite amie silencieuse qui se faisait battre et à qui l'on disait de s'asseoir et de la fermer".

A LIRE AUSSI >>  "Straight Outta Compton" : deux victimes des violences conjugales de Dr Dre dénoncent le film

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter