Dreamworks Animation à vendre : Shrek va-t-il devenir Japonais ?

Dreamworks Animation à vendre : Shrek va-t-il devenir Japonais ?

BUSINESS – Et si l'un des fleurons de l'animation américaine changeait de nationalité ? D'après "The Hollywood Reporter", le patron de Dreamworks Animation, Jeffrey Katzenberg, tenterait de vendre son bébé à la firme japonaise Softbank. La somme ? Plus de 3,4 milliards de dollars !

C'est le deal dont tout le monde parle à Hollywood. Le studio Dreamworks Animations, principal concurrent de Disney-Pixar, pourrait être prochainement racheté par la holding japonaise Softbank. D'après The Hollywood Reporter , qui a révélé les négociations ce week-end, son patron Jeffrey Katzenberg se serait vu offrir la somme rondelette de 3,4 milliards de dollars, ou 32 dollars l'action en bourse, pour céder son bébé, né en 1994 dans le giron du studio Dreamworks SKG. Et devenu indépendant dix ans plus tard, avec à la clé des succès planétaires comme Shrek et ses suites, Kung Fu Panda, ou encore Dragons.

Un studio aux résultats en dents de scie

Jeffrey Katzenberg, qui serait à la recherche d'un repreneur depuis plusieurs mois déjà, pourrait rester président de sa société pendant cinq ans, avant de céder son fauteuil. A la fois opérateur de téléphone mobile et fournisseur d'accès Internet, Softbank investirait de son côté dans l'une des plus belles marque de contenu du moment... dont les résultats financiers restent toutefois précaires. Si Dragons 2 a enregistré un joli succès ces derniers mois , avec plus de 600 millions de dollars de recettes, M. Peabody et Sherman : Les Voyages dans le temps a déçu, avec des pertes estimées à plus de 80 millions de dollars.

Si Softbank n'a pas réagi au cours du week-end aux informations du Hollywood Reporter, la presse nippone émet des réserves ce lundi sur la concrétisation du deal. "C'est vrai que nous sommes en contact", affirme une source interne au quotidien économique Nihon Keizai Shimbun, "mais la possibilité pour ça que aboutisse est mince". Simple coup de bluff ? Pour l'heure, Shrek, Le Chat Potté et leurs amis sont toujours Américains... tandis qu'à Wall Street, l'action Dreamworks affichait lundi matin une hausse de 20%.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 30.789 Français toujours hospitalisés, 5.893 patients en réanimation

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

VIDÉO - "The Voice" : Jim Bauer a mis K.O. les coachs avec une audacieuse reprise de "Tata Yoyo"

Lire et commenter