Etats-Unis : abattu parce qu'il envoyait des textos au cinéma

Etats-Unis : abattu parce qu'il envoyait des textos au cinéma

DirectLCI
FAIT DIVERS - Drame à Tampa, en Floride. Agacé par un spectateur qui envoyait des textos pendant une séance du film "Du sang et des larmes", un flic à la retraite a sorti son revolver en plein cinéma. Bilan : un mort et un blessé grave.

Qui n'a jamais été agacé par un spectateur plus intéressé par l'écran de son portable que par celui du cinéma ? Curtis Reeves, 71 ans, un officier de police à la retraite, a franchi la ligne rouge, lundi soir, lors d'une séance du film d'action Du sang et des larmes. Pendant les bandes annonces, l'intéressé interpelle Chad Oulson, 43 ans, assis à proximité, lui reprochant de faire du bruit et d'envoyer des textos.

Le ton monte, jusqu'à ce que Reeves décide de sortir de la salle "vraisemblablement pour aller chercher le gérant", raconte Charles Cummings, un témoin de la scène. A son retour, l'ex-flic est seul. Et retourne dire deux mots à Chad Oulson et sa compagne Nichole. "L'un d'entre eux a balancé du pop corn", poursuit Cummings. "Et soudain... bang !".

"Une histoire de téléphone et de popcorn"

Chad Oulson s'effondre sur Charles Cummings et son fils, tandis qu'un autre spectateur immobilise le tireur, qui ne va pas se débattre, jusqu'à l'arrivée de la police. "Je n'arrive pas à croire que quelqu'un puisse aller au cinéma avec un revolver" , déplore Charles Cummings. "Encore moins qu'on puisse s'entretuer pour une histoire de téléphone et de popcorn".

Chad Oulson décédera quelques heures plus tard dans un hôpital de la ville, tandis que le pronostic vital de sa compagne, Nichole, reste engagé. Curtis Reeves, lui, a été inculpé pour meurtre et devrait rapidement être présenté à un juge.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter