Festival d’Annecy: "Boss baby" bientôt à terme et "Madagascar 4" en route

Festival d’Annecy: "Boss baby" bientôt à terme et "Madagascar 4" en route
CINÉMA

FOCUS – Dreamworks profitait du Festival d’Animation d’Annecy pour présenter en avant-première mondiale les premières images de "The boss baby", prochain long-métrage maison réalisé par Tom McGrath, heureux papa de la franchise "Madagascar".

Vous avez un petit frère ou une petite sœur et vous avez perçu son arrivée comme un cataclysme vous obligeant à partager vos jouets et l’amour de vos parents ? Vous adorerez The boss baby, dessin animé actuellement en production chez Dreamworks sous la houlette du réalisateur de la saga Madagascar et de Megamind.

"J’ai un frère plus âgé : quand je suis arrivé à la maison, je crois que ça n’a pas été facile pour lui", nous a confié le cinéaste. "Avec ce film, je lui présente mes excuses 50 ans plus tard : mon objectif est de le faire pleurer avec cette lettre d‘amour." Laquelle s’écrit bien sûr avec humour.   Le héros de The boss baby, un bébé blondinet et potelé, n’est en effet pas tout à fait comme les autres : il porte certes des couches mais il est aussi le patron d’une compagnie spécialisée dans le business du nouveau-né. Mieux : il parle, commande et décide d’en faire voir de toutes les couleurs à son grand frère avec lequel il sera pourtant contraint de s’allier. "C’est l’histoire de deux personnes qui se détestent mais qui apprennent à s’aimer et à partager. Ils réaliseront ainsi que l’amour n’est pas une valeur marchande ou quantifiable."

Et de 4 pour Madagascar

Il faudra patienter une petite année, jusqu'au 12 avril 2017, pour découvrir cette comédie animée à laquelle chacun devrait s’identifier. L’attente sera encore plus longue pour Madagascar 4, dans les tuyaux du studio américain de Jeffrey Katzenberg. "Nous n’avons pas encore trouvé mais nous cherchons une histoire, notamment avec Noah Baumbach (Frances Ha, While we’re young, ndlr) qui avait écrit la plupart des dialogues du troisième film de la franchise." To be continued...

A LIRE AUSSI
>>
La tortue rouge : quand Ghibli fait confiance aux Européens
>>
Du transgenre dans Le monde de Dory ? Pas selon son réalisateur
>>
Guillermo del Toro présente sa série Trollhunters à Annecy

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent