Festival d’Annecy: "Shaun le mouton 2" en préparation chez Aardman

Festival d’Annecy: "Shaun le mouton 2" en préparation chez Aardman

RECOMPENSE – Le festival international du film d’animation a rendu hommage à Peter Lord et David Sproxton, créateurs du studio Aardman à qui l’on doit entre autres "Wallace et Gromit" et "Shaun le mouton". L’occasion pour Metronews de faire le point avec eux sur 40 ans d’existence et d’évoquer leurs futurs projets.

Ils sont à l’Angleterre ce que Miyazaki et John Lasseter sont respectivement à l’animation japonaise et américaine : les références ! Aussi, Annecy leur a remis cette année le prix Mifa & Variety’s Animation Personality of the Year pour couronner leur succès.

A leur actif : Wallace et Gromit, franchise triplement oscarisée qui popularisa le studio, Chicken Run, Souris City, Shaun le mouton... Leur marque de fabrique : l’animation en pâte à modeler. Mais pas seulement: "Nous avons toujours été indépendants, ce qui nous a permis de garder le contrôle créatif sur tous nos films et de ne jamais suivre un schéma", explique Peter Lord, producteur culte du studio et coréalisateur de Chicken Run et de Pirates !. "Par ailleurs, nous avons étendu notre secteur d’activité à la publicité et à la télévision afin d’avoir des fonds de roulement, de subventionner nos films et de ne pas être en danger si un des longs-métrages se plante au box office." ajoute son collaborateur David Sproxton.

Une suite et le retour de Nick Park

Prudent même si, en salles, le succès est souvent au rendez-vous. Malgré son absence de dialogues, Shaun le mouton a totalisé 850 000 entrées en France et a été nommé à l’Oscar du meilleur film d’animation: "Le succès de certains films comme Wallace et Gromit, dont la singularité a plu au public, nous permet d’assumer l’audace en faisant par exemple un film pour enfants muet.",  explique Peter Lord. "D’ailleurs, le public a répondu si favorablement que nous préparons actuellement la suite de Shaun qui sera aussi délirante."

Et surtout pas moralisatrice. "Il y a bien sûr des valeurs qui nous tiennent à cœur comme la gentillesse ou l’entraide mais il y a chez nous une volonté féroce de ne pas donner de leçon de morale au spectateur. Peut-être parce que nous sommes britanniques et que notre humour est singulier. Ce qui prime chez nous, c’est le fun. Trouver la comédie là où elle n’est pas, comme dans un poulailler où les volailles se sentent prisonnières", conclue Peter Lord avant de filer à Bristol retrouver Nick Park, le réalisateur star du studio (Wallace et Gromit, Chicken Run) qui travaille d’arrache-pied sur Early Man, une comédie sur l’homme des cavernes. Sortie prévue pour 2018.

A LIRE AUSSI
>> Guillermo del Toro présente Trollhunters au Festival d'Annecy
>> Quels films d'animation irez-vous bientôt voir en salles ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDEO - Belgique : nouvelles inondations, un torrent emporte des voitures près de Namur

EN DIRECT - Mesures de restrictions supplémentaires face au Delta dans les Alpes-Maritimes

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

Violent incendie dans l'Aude : 900 pompiers toujours mobilisés, coupure de courant jusqu'au Portugal

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.