Festival de Deauville : Mélanie Laurent présente son nouveau film "Galveston" avec Elle Fanning

DirectLCI
EVENEMENT - L’actrice-réalisatrice française Mélanie Laurent a présenté ce samedi soir au Festival du cinéma américain de Deauville son nouveau long métrage : "Galveston", adaptation d’un roman de Nic Pizzolato, le créateur de la série "True Detective" avec la star montante Hollywoodienne, Elle Fanning. 

Mélanie Laurent et la jeune star montante d'Hollywood Elle Fanning étaient présentes ce samedi soir au festival de cinéma américain de Deauville pour présenter Galveston, le premier film américain réalisé par l'artiste française, entre thriller et road movie.


Projet singulier, sur le papier. On peut en effet s’étonner de voir la comédienne, qui n’en est pas à sa première réalisation, porter ainsi à l'écran le roman de Nic Pizzolato, le créateur de la série True Detective. Et, après tout, pourquoi pas ? C'est une preuve supplémentaire que Mélanie Laurent aime à prendre des risques et personne ne le lui reprochera, au contraire : après avoir autopsié les dysfonctionnements dans une famille déglinguée (Les adoptés), ausculté la manipulation entre deux ados (Respire), cosigné un documentaire écolo qui a triomphé au box office (Demain, signé avec Cyril Dion) et adapté un roman de Christophe Ono-dit-Biot qui avait cartonné en librairies lors de sa publication en 2013 (Plonger), elle revient avec ce Galveston racontant la cavale de Roy (Ben Foster) petit gangster de la Nouvelle-Orléans qui vient d'échapper à un guet-apens, et de Rocky (Elle Fanning), une jeune femme que la vie a déjà beaucoup malmenée. 

Une volonté manifeste de surprendre

Loin, très loin, de son univers habituel, Mélanie Laurent voulait se frotter au cinéma de genre, soit réaliser un vrai thriller dévoilant toute la violence physique et mentale d'un tel environnement saumâtre mais "avec sa sensibilité de réalisatrice européenne", a-t-elle précisé lors d'une conférence de presse au Festival de Deauville aux côtés de la jeune star hommagée Elle Fanning. 


En filigrane de son thriller fidèle aux conventions du genre, la réalisatrice veut dévoiler une Amérique comme on ne la filme pas assez, la misère sociale dans la chambre d'un motel ou même dans les forêts : "J'ai essayé de ne jamais transformer la réalité américaine, avoue-elle. Je voulais tout sauf un film naïf d'une petite française qui ne connaît pas le Texas". Si la réalisatrice a bien l'intention de rester insaisissable, elle continue de prendre au dépourvu en tant que comédienne : elle tourne actuellement sous l'égide du réalisateur américain Michael Bay. 


Pour ceux que cette curiosité de Galveston tente, le film sera visible le 10 octobre 2018 en salles. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter