Festival de l’Alpe d’Huez : les 3 comédies à côté desquelles vous ne pourrez pas passer cette année

DirectLCI
COUPS DE COEUR – On a ri, beaucoup même, cette semaine lors des différentes projections des films en et hors compétition lors du 20e Festival international du film de comédie de l’Alpe d’Huez. LCI vous livre sa sélection à voir en famille, entre potes ou avec des copines.

L’ascension jusqu’à la cérémonie de clôture a été longue et l’embarras du choix constant pour le jury qui a dû recourir à pas mal d’alibis pour justifier son palmarès. Un jury de la 20e édition du Festival international du film de comédie de l’Alpe d’Huez qui a été "assez épaté par la qualité et le mélange" des comédies en compétition. "Cette année, c’était du lourd", a même lâché son président Omar Sy, saluant l’ensemble des longs-métrages présentés durant cette semaine consacrée au rire.  Alors, en attendant les sorties en salle, LCI vous livre son trio gagnant parmi les pépites visionnées.

"L'Ascension" de Ludovic Bernard (25 janvier)

A voir avec qui ? En famille ou entre copains.


De quoi ça parle ? Un jeune banlieusard quitte ses baskets pour des chaussures de marche et se lance à la conquête de l'Everest pour séduire l'élue de son coeur.


Le résumé du film par ses héros, Ahmed Sylla et Alice Belaïdi :

Pourquoi on y va ? Des vannes, des références culturelles ultra-populaires qui parleront à tous et un attachement sans faille au héros principal. Pendant 1h43, le spectateur suit l'ascension de Samy (irrésistible Ahmed Sylla) avec ses hauts et ses bas, son amitié naissante avec son sherpa  et ses galères sur la route. On rit, beaucoup. On pleure, un peu. Mais toujours en gardant un optimisme sans faille, ce qui n'est pas déplaisant par les temps qui courent. Le film de Ludovic Bernard, récompensé du prix du public et du Grand prix du jury à l'Alpe d'Huez, fait du bien. Une vraie bouffée d'air frais pour commencer 2017.

"Alibi.com" de Philippe Lacheau (15 février)

A voir avec qui ? Entre potes.


De quoi ça parle ? A la tête d'une société qui fabrique des alibis pour fuir une réunion de famille ou cacher un adultère, Greg se retrouve embarqué dans une série d'aventures rocambolesques en découvrant que l'un de ses clients n'est autre que le père de sa petite amie.


Le résumé du film par ses héros, Philippe Lacheau, Elodie Fontan, Tarek Boudali et Julien Arruti :

En vidéo

Le "synopsis collectif" d'"Alibi.com"

Pourquoi on y va ? Parce qu'après les géniaux Babysitting et Babysitting 2, la bande à Fifi emmenée par Philippe Lacheau va plus loin dans le "politiquement non-correct" avec une comédie au scénario bien ficelé. 1h30 de rires et d'apparitions inattendues d'acteurs bien connus, dont JoeyStarr ici dans un rôle à contre-emploi. C'est drôle, très drôle, et nourri de références pop culture qui parleront au plus grand nombre. Avec la présence exceptionnelle de Didier Bourdon et Nathalie Baye. Ne partez pas avant la fin du générique, la prestation de Nawell Madani vaut sacrément le détour.

"L'Embarras du choix" d'Eric Lavaine (15 mars)

A voir avec qui ? Entre copines.


De quoi ça parle ? Juliette a la quarantaine et un gros problème de choix. C'est simple, elle n'arrive à en faire aucun. Alors quand elle rencontre Paul, un bel Ecossais, et Etienne, un chef de cuisine français, sa vie va tout de suite devenir bien compliquée.


Le résumé du film par ses héros, Sabrina Ouazani, Jamie Bamber, Alexandra Lamy, Anne Marivin, Jérôme Commandeur et leur réalisateur Eric Lavaine.

En vidéo

Le "synopsis collectif" de l'équipe de "L'embarras du choix"

Pourquoi on y va ? Deux mots : Alexandra Lamy. L'héroïne d'Un gars/une fille est géniale dans le rôle de cette fille piégée entre deux gars. Sa prestation a d'ailleurs été récompensée par le prix d'interprétation féminine du Festival de l'Alpe d'Huez samedi. Alexandra Lamy est pétillante dans cette comédie romantique à la française qui n'a rien à envier à ses cousines américaines. Le film d'Eric Lavaine est frais, léger et porté par un casting 5 étoiles de personnages secondaires hauts en couleur. Paul (Jamie Bamber) ou Etienne (Arnaud Ducret) ? Vous aussi serez amené à vous poser la question. Un bon débat d'après-séance.

Et en bonus...

On a également adoré Un profil pour deux, le film surprise de cette 20 édition. Pierre Richard y campe un retraité veuf qui revit en découvrant Internet et les sites de rencontres. Il y tombe amoureux de Flora (Fanny Valette), à qui il cache sa véritable identité et envoie son jeune profession d'informatique (Yaniss Lespert) à sa place pour leur premier rendez-vous. Une douce comédie sur l'amour et les conflits de générations portée par un trio d'acteurs attachants. A découvrir en salles dès le 12 avril.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter