Franck Gastambide dans "Toute première fois" : une kaïra chez les gays

 Franck Gastambide dans "Toute première fois" : une kaïra chez les gays

PORTRAIT - C'est l'une des surprises de "Toute première fois", la comédie en salles depuis mercredi. Aïda Touihiri est allée à la rencontre de Franck Gastambide, à la conquête du grand écran après s'être fait connaître grâce à la webésérie "Kaïra shopping". A découvrir vendredi soir à 20h30 dans Grand Public sur France 2.

Lorsque j’ai rencontré Franck Gastambide pour la première fois, j’avoue, je m’attendais à voir un mec assez proche du Mousten de Kaïra shopping, la première web-série diffusée par Canal + dès 2009 : un tchatcheur de quartier, casquette vissée sur la tête, spécialisé dans le dressage de molosses. Avec une forte inclination pour les plans foireux. Heureuse désillusion en réalité. Non seulement l’homme ne parle pas du tout la bouche tordue, mais en plus, c’est un beau gosse.

Les réalisateurs de Toute première fois, sur les écrans cette semaine, ont saisi tout le potentiel du personnage en le découvrant en smoking sur la scène des Césars 2013. Il venait y remettre une récompense sur un sketch – très drôle - écrit par Antoine De Caunes. Deux jours plus tard, il recevait le scénario sur son bureau. A l’époque, Franck Gastambide venait de réaliser l’adaptation de sa série directement inspirée de sa vie de quartier avec ses potes. Un carton : Les Kaïra a été le film français le plus rentable de l’année 2012.

ET AUSSI >> Toute première fois : l'histoire d'un homo qui aimait une femme

Dès lors, celui qui se voyait avant tout réalisateur, croule sous les propositions d’acteurs. "Quand tu sais d’où je viens, c’est une chance énorme. Mais après les Kaïra, je ne voulais pas jouer quelque chose de lisse. Ce personnage d’hétéro beauf dans Toute première fois m’a vraiment emballé". La suite est à l’avenant : un film sur le premier Algérien aux Jeux Olympiques d’hiver, avec Sami Bouajila ; un polar avec Lambert Wilson et Guillaume Gouix…

En attendant ses nouvelles aventures de Kaïras. "Ce n’est pas vraiment une suite, me révélait-il en exclusivité avant de partir pour un dernier repérage lundi prochain. Mais on garde le même esprit déjanté et burlesque, avec des frères musulmans, des nains très énervés champions de boxe thaï… et des putes. Ça se passe à Pattaya".

Sur le mur de son bureau, Franck Gastambide a épinglé les photos de ses acteurs. Il y a là, entre autres, Ramzy, Sabrina Ouazani, Malik Bentalha pour qui il a écrit son premier grand rôle. "Je ne suis capable d’écrire que pour mes potes". Il leur a tous donné rendez-vous le 6 mars prochain en Thaïlande. Avec un petit mot de bienvenue : "Salut, bande de bâtards !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.