"Frantz", Pierre Niney dans la peau d'un homme torturé

CINÉMA

Toute L'info sur

LE WE 20H

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le film "Frantz" ne fait pas dans le conformisme. En noir et blanc, essentiellement en allemand, le long-métrage de François Ozon, qui a pour tête d’affiche Pierre Niney, raconte l’histoire d’un homme brisé par la mort de son ami, pendant la première guerre mondiale.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter