Golden Globes 2018 : Weinstein et Spacey tancés, une cérémonie "en noir" pour s'opposer aux violences sexuelles

ENGAGEMENT - La soirée des Golden Globes a commencé ce dimanche avec une déferlante de railleries sur l'affaire Weinstein et les hommes qui abusent de leur pouvoir à Hollywood. La plupart des stars présentes, hommes et femmes confondus, étaient habillées en "noir" pour montrer leur opposition aux violences sexuelles.

Le présentateur Seth Meyers a lancé la soirée des Golden Globes dimanche soir de manière très incisive, en cochant toutes les cases attendues.  "Bonjour mesdames et les hommes qui restent", "ça fait des années que les hommes blancs n'ont pas été aussi nerveux à Hollywood", a déclaré l'humoriste devant des stars hilares. 

On est en 2018, la marijuana est finalement autorisée et le harcèlement sexuel ne l'est plus. Ça va être une bonne annéeSeth Meyers, présentateur de la cérémonie des Golden Globes 2018

Cette année, les Golden Globes  étaient en effet placés sous le signe de l'engagement. Un océan de noir a ainsi déferlé sur le tapis rouge avant le début de la cérémonie, les stars du cinéma et de la télévision comme la presse ayant massivement obéi à l'injonction de s'habiller en noir pour protester contre les violences sexuelles.  Des actrices, dont Jessica Chastain ou Reese Witherspoon, entre beaucoup d'autres, avaient en effet appelé à se vêtir en noir sur le tapis rouge pour rendre hommage aux victimes des prédateurs sexuels et générer une discussion mondiale sur ce fléau. 


Notons que huit actrices, comme Michelle Williams et Meryl Streep, étaient venues accompagnées de militantes féministes.

Le producteur déchu Harvey Weinstein a été accusé par plus de 100 femmes de harcèlement, agressions sexuelles ou viols. Depuis ces révélations, une litanie de personnalités d'Hollywood, comme les acteurs Kevin Spacey, Dustin Hoffman ou Jeffrey Tambor, les producteurs et cinéastes Brett Ratner et John Lasseter, ont à leur tour été accusés d'abus sexuels.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter