Goyas 2015 : 10 récompenses pour le film policier "La Isla minima", Antonio Banderas honoré

Goyas 2015 : 10 récompenses pour le film policier "La Isla minima", Antonio Banderas honoré
CINÉMA

RECOMPENSES – La 29e cérémonie des Goyas, les César espagnols, se tenait samedi soir à Madrid. Grand vainqueur : le film policier " La Isla minima" de Alberto Rodriguez, avec pas moins de dix récompenses dont celles du meilleur film et du meilleur acteur pour Javier Gutierrez. Légende du cinéma local, Antonio Banderas a lui reçu un trophée pour l'ensemble de sa carrière.

C'est ce qu'on appelle une razzia ! Avec pas moins de dix trophées, la 29e cérémonie des Goyas a consacré samedi La isla minima, film policier d'Alberto Rodriguez, encore inédit en France. Où l'histoire de deux flics que tout oppose, dans l'Espagne des années 1980. Envoyés dans une petite ville d'Andalousie, pour enquêter sur les meurtres de deux adolescentes pendant les festivités locales, ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer un monstrueux serial killer.

Entre réalisme social et digressions absurdes, La isla minima bouscule les codes du film de genre, dans une atmosphère tendue à la True Detective. A clé : le Goya du meilleur film, celui du meilleur réalisateur, mais aussi du meilleur acteur Javier Gutierrez, qui interprète le policier violent du duo. De son côté l’actrice Barbara Lennie a été sacrée meilleure actrice pour son interprétation d’une femme au foyer instable dans la comédie dramatique Magical Girl, de Carlos Vermut.

Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ? nommé mais battu

A noter que dans la catégorie meilleur film étranger, Ida du Polonais Pawel Pawilkowski a triomphé notamment de Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ? , la comédie française de Philippe De Chauveron. Laquelle n'est même pas nommée aux César, qui seront remis le 20 février au Théâtre du Châtelet, à Paris. Les Nouveaux Sauvages, de l'Argentin Damian Szifron , chouchou de metronews, a lui été élu meilleur étranger en langue espagnole.

La cérémonie des Goyas 2015 a également été marquée par la récompense d'honneur remise à Antonio Banderas, révélé dans les années 1980 par les films de Pedro Almodovar comme Femmes au bord de la crise de nerf ou encore Attache-moi !. Il est depuis devenu le premier acteur espagnol à connaître un franc succès à Hollywood, de Desperado à Evita en passant par la trilogie Spy Kids. Et pas mal de nanars... A 54 ans, il vient d'effectuer son retour au pays en jouant dans Automata, un film de SF de Gabe Ibanez.

A VOIR >> Regardez la bande-annonce de "La Isla minima"...

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent