Gwendoline Christie : "Dans Star Wars 7, les femmes prennent le pouvoir"

Gwendoline Christie : "Dans Star Wars 7, les femmes prennent le pouvoir"
CINÉMA

INTERVIEWS - Pour les fans de "Game of Thrones", elle est l'impressionnante Brienne de Torth. Dans "Le Réveil de la Force", le nouvel épisode de la saga "Star Wars", la comédienne britannique Gwendoline Christie incarne Captain Phasma, la patronne des Stormtroopers du Premier Ordre. Elle s'est confiée à metronews.

Que représente Star Wars pour vous ?
Je crois que tout le monde a ressenti à un moment ou à un autre cette joie simple mais réelle de partager ces aventures. Je me souviens avoir été subjuguée par la beauté des premiers films de la saga. J’étais fan de la princesse Leia et de C-3PO et R2-D2. Je suis presque tombée amoureuse de R2-D2. Je vibrais pour lui ! Il a été en quelque sorte mon premier amour de jeunesse (rires). Aujourd’hui, ce qui m’attire beaucoup, c’est la vision qu’a voulu donner J.J. Abrams à Star Wars. Il y a amené beaucoup de fond, un coté plus réel, plus proche. Et avec Kathleen Kennedy, ils ont clairement amené plus de diversité dans la saga. Les femmes prennent le pouvoir !

Comment présenteriez-vous Captain Phasma, votre personnage ?
C’est tout un symbole. Captain Phasma est la première femme à incarner un personnage méchant dans la saga. Elle dirige les Stormtroopers et elle est tombée très clairement du mauvais coté de la Force. Pour moi, c’est un rêve devenu réalité. J’ai toujours été très fan de la saga et dès que j’ai su qu’une nouvelle trilogie se préparait, j’ai appelé mon agent pour tout faire pour décrocher au moins une audition.

Racontez-nous...

J’étais à New York pour une avant-première de Game of Thrones quand j’ai su que j’avais décroché un rendez-vous avec la directrice de casting de Star Wars. J’ai du quitter l’avant-première précipitamment et sans pouvoir dire à quiconque la raison de ce départ. Après des semaines de discussion, j’ai du faire comme si de rien n'était. Et je n’y ai vraiment cru que lorsque je me suis retrouvé sur le plateau, pour les premières répétitions.

"Dans Game of Thrones comme dans Star Wars, il y a quelque chose d'irréel"

Comment joue-t-on la comédie avec un casque sur la tête et une armure aussi impressionnante ?
Ce n’est pas tant le casque que le poids de l’armure qu'il fallait gérer. Elle a été dessinée par Michael Kaplan que j’admire plus que tout pour le travail qu’il avait fait sur les costumes de Blade Runner. Après, pour jouer Phasma et lui donner un coté féminin, j’ai voulu travailler sur sa façon de bouger, de marcher. Et sur la voix aussi. Je pense qu’elle aura été conservée dans la version définitive du film.

Star Wars, Hunger Games et Game of Thrones : vous êtes de toutes les franchises les plus tendances…
Je n’en reviens toujours pas. Toute l’équipe a toujours défendu ce projet mais aucun de nous ne pouvait penser que cela engendrerait un tel phénomène. Dans la série comme dans Star Wars, il y a quand même quelque chose de totalement irréel. Mais tout cet engouement est aussi à mettre au crédit des auteurs, des metteurs scène et des équipes de tournage, les décorateurs, les techniciens qui font un travail de titan. Dans l’un comme dans l’autre, ils sont pour beaucoup dans le succès de ces projets.

A LIRE AUSSI 
>>
Notre avis sur le film : J.J. Abrams a (re)trouvé la formule magique ! >>  Daisy Ridley : "J'ai déjà lu le scénario de l'Episode 8" >> Finn, Rey, Kylo Ren... qui sont les héros de Star Wars 7 ?  

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent