Hermione noire ? J.K. Rowling n’a que faire des lecteurs racistes de Harry Potter

CINÉMA
POLEMIQUE – Alors que les répétitions publiques du spectacle Harry Potter et l’enfant maudit débutent ce mardi, à Londres, l’écrivain J.K. Rowling s’étonne des commentaires "racistes" des fans de la saga qui ne comprennent pas que l’interprète de Hermione soit noire. Explications.

Elle s’appelle Noma Dumezweni, elle a 46 ans, et dans quelques heures elle va jouer pour la première fois Hermione Granger dans la pièce de théâtre Harry Potter et l’enfant maudit, la suite de la saga écrite par J.K. Rowling. Depuis la révélation du casting de ce spectacle, en décembre dernier, de nombreux internautes interpellent l’écrivain avec véhémence. La raison : la comédienne en question est noire. "Avec mon expérience des réseaux sociaux, j’ai toujours constaté que les idiots restaient des idiots", déclaré l’auteur, dans une interview accordée à The Observer.

"Hermione peut être une femme noire"

"Un certain nombre de racistes m’ont interpellé pour me dire que Hermione s’était changée en noire – comme si elle avait changé de couleur après un choc – et que ce personnage devait absolument être blanche", raconte-elle. "Ce que j’ai du mal à accepter. J’ai décidé de ne pas m’énerver et de simplement expliquer fermement que Hermione pouvait être une femme noire avec ma bénédiction et mon enthousiasme."

C’est le metteur en scène John Tiffany, qui a écrit le livret du spectacle avec J.K. Rowling, qui a choisi Noma Dumezweni. La comédienne, qu’on a pu apercevoir dans la série Doctor Who, a décroché en 2006 un Olivier Award, les Molière british, pour son rôle dans la pièce A Raisin in the sun.

Une intrigue gardée secrète

Si dans les films, Hermione est jouée par Emma Watson, la couleur de peau du personnage n’est jamais précisée dans les romans. "Ce qui me choque, c’est que les gens ne parviennent pas à visualiser une personne de couleur dans le rôle", déplore le metteur en scène. "Ce qui rend notre choix encore plus brillant."

Le spectacle, dont les répétitions publiques débutent mardi au Palace Theater de Londres, se déroule dans la foulée du dernier volet des romans Harry Potter. Le jeune sorcier a grandi, il travaille au Ministère de la Magie. Marié à Ginnie, la sœur de Ron, il est père de trois enfants. L’intrigue, gardée secrète, se focalise sur Albus, le plus jeune des bambins, confronté à son étonnant héritage familial.

La première officielle sera donnée le 30 juillet, en présence de nombreux invités prestigieux. Pour avoir une chance d'obtenir un ticket, un site dédié indique la marche à suivre pour tirer au sort les inscrits.

A VOIR AUSSI >> Voici le casting de "Harry Potter l'enfant maudit"
 

Lire et commenter