Impôts : Luc Besson a ''les boules'' de ne pas pouvoir tourner ''Valerian'' en France

Impôts : Luc Besson a ''les boules'' de ne pas pouvoir tourner ''Valerian'' en France

MICMAC – Le réalisateur a expliqué ne pas pouvoir bénéficier de crédit d'impôt car son prochain film de science-fiction sera tourné en anglais. Sans cette économie de 15 à 20 millions d'euros, il sera contraint d'aller travailler à l'étranger.

Il ne rentre pas dans les cases et c'est un vrai problème. Luc Besson a déclaré lundi, sur RTL dans l'émission de Marc-Olivier Fogiel, qu'il n'allait peut-être pas pouvoir tourner son prochain long métrage Valerian en France. Le cinéaste a, en effet, expliqué que dans l'Hexagone les films français bénéficient d'un crédit d'impôt de 20% et les films étrangers de 30%. Problème : Valerian ne fait partie d'aucune de ses deux catégories puisqu'il produit par un Français mais tourné en anglais. Clive Owen, Cara Delevingne, Dane DeHaan ont d'ailleurs été annoncés au casting.

''Si on ne peut pas être considéré comme un studio américain normal et bénéficier des avantages comme les autres et qu'on a zéro avantage, on ne pourra pas le tourner en France'', a raconté Luc Besson qui envisage d'aller travailler en Hongrie ce qui lui ''met les boules''. ''Je n'ai absolument pas envie d'aller tourner en Hongrie. J'ai envie de tourner dans mon pays avec des techniciens français. Il y a à peu près mille emplois à pourvoir'', a-t-il précisé.

"Je suis patriote, mais 15 à 20 millions ça commence à faire un peu lourd"

Adapté de la BD intitulée Valerian et Laureline, de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, qui raconte les aventures sur la Terre du XXVIIIe siècle de deux agents du service spatio-temporel, ce film de science-fiction est doté d'un budget total de 170 millions d'euros. "Je suis patriote, mais 15 à 20 millions ça commence à faire un peu lourd (…) Je ne peux pas faire le film si je n'ai pas de crédit d'impôt. C'est impossible matériellement", a raconté Luc Besson qui a fait part de son problème aux autorités. Le tournage de Valerian doit commencer en décembre prochain pour une sortie prévue courant 2017.

Marc Olivier Fogiel a également rappelé que Luc Besson s'était déjà ''assis'' sur 5 à 6 millions d'euros en tournant Lucy en France. Le réalisateur est, par ailleurs, revenu sur son statut fiscal personnel alors qu'il est devenu résident fiscal en Californie. "Je paie à peu près 20% d'impôts aux USA, 80% en France. J'ai essayé de faire cet équilibre dans ce sens-là (...) J'aurais pu faire 100% aux USA. J'ai demandé à ce qu'il y ait le maximum en France parce que je préfère payer mes impôts dans mon pays".

A LIRE AUSSI >> Clive Owen rejoint le casting de Valerian
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Rappel de vaccination : "Moins de cas graves, moins d'hospitalisations, quel que soit l'âge", assure Olivier Véran

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.