Independent Spirit Awards : la répétition générale des Oscars ?

Independent Spirit Awards : la répétition générale des Oscars ?

CINÉMA
DirectLCI
BUZZ – A 24h des Oscars, la cérémonie des Independent Spirit Awards a récompensé samedi le meilleur de la production alternative à Hollywood. Hasard ou pas, la liste des vainqueurs ressemble beaucoup à celle des favoris de dimanche soir, avec en tête "12 Years a slave", de Steve McQueen.

And the winner is... Cette douce musique, les lauréats des Independent Spirit Awards l'ont régulièrement entendu, ces derniers mois, à l'occasion des différentes cérémonies organisées outre-Atlantique. Et l'ont encore savouré samedi, à Santa Monica, où cette cérémonie qui récompense chaque année le meilleur de la production alternative, tenait sa 29e édition. Désigné meilleur film, 12 Years a Slave repart également avec le trophée du meilleur réalisateur pour Steve McQueen.

Le cinéaste britannique a toutes les chances de remonter une nouvelle fois sur scène, dimanche, cette fois au Dolby Theater pour la 86e cérémonie des Oscars , où son long-métrage, inspiré de l'histoire vraie de l'esclave Solomon Northup, part archi-favori face au film de SF Gravity, signé Alfonso Cuaron. Sur scène, l'auteur de Hunger et Shame a été rejoint par son producteur, un certain Brad Pitt, également comédien dans le film. Si 12 Years a Slave l'emporte, dimanche soir aux Oscars, c'est lui qui ira chercher le précieux trophée.

Un lot de consolation pour La Vie d'Adèle

Chez les acteurs, Matthew McConaughey repart avec le Spirit Award du meilleur comédien pour son rôle de cowboy malade du Sida dans Dallas Buyers Club, confirmant son statut de favori face à Leonardo DiCaprio, dans Le Loup de Wall Street. Cate Blanchett a été désignée meilleure actrice pour Blue Jasmine de Woody Allen, Jared Leto meilleur second rôle masculin pour Dallars Buyers Club tandis que Lupita Nyong'o, la révélation de 12 Years a Slave a été préférée à Jennifer Lawrence, femme fatale dans American Bluff, dans la catégorie meilleur second rôle féminin.

Boudé par l'Académie des César , vendredi soir à Paris, La Vie d'Adèle remporte le Spirit Award du meilleur film étranger, face à des films comme La Chasse, du Danois Thomas Vinterberg, ou encore La Grande Bellezza, de l'Italien Paolo Sorrentino. C'est ce dernier qui fait figure de grand favori, dimanche soir aux Oscars, la Palme d'or d'Abdellatif Kechiche n'ayant pas été retenue cette année pour la cérémonie.

Lire et commenter