Interdit au Maroc, "Much loved" sera projeté en avant-première en France

Interdit au Maroc, "Much loved" sera projeté en avant-première en France

CENSURE - Des avant-premières de "Much loved" de Nabil Ayouch, film sur la prostitution présenté au dernier Festival de Cannes mais interdit au Maroc, seront organisées jeudi 11 juin en France en soutien au réalisateur, a annoncé Pyramide, le distributeur du film.

Il suffit d'interdire un film pour augmenter son public. Lors du dernier Festival de Cannes, le Centre cinématographique marocain, chargé de délivrer les visas d'exploitation, avait assisté à la projection de Much Loved, film qui aborde la prostitution à travers quatre personnages féminins. Le Centre a décidé que le long-métrage de Nabil Ayouch serait interdit de projection au Maroc car il comporte un "outrage grave aux valeurs morales et à la femme marocaine".

A VOIR AUSSI >> "Much loved" : Nabil Ayouch choqué par l'interdiction de son film au Maroc

En soutien au film, la société Pyramide, qui le distribue, a annoncé dans un communiqué qu'elle organiserait « onze avant-premières exceptionnelles à Paris et en province (...) jeudi 11 juin à la séance de 20 heures". Sept cinémas diffuseront le film à Paris et quatre en province, à Rennes, Nancy, Aix-en-Provence et Brest.

A VOIR AUSSI >> "Much loved" : la comédienne Loubna Abidar reçoit des menaces de mort

Plusieurs organisations professionnelles, l'ARP (Association des auteurs-réalisateurs-producteurs), la Société des réalisateurs de films (SRF) et le SPI (Syndicat des producteurs indépendants), qui avaient déjà affiché leur soutien à Nabil Ayouch, organiseront également un débat sur la censure et la liberté d'expression à l'issue de la projection au Cinéma des Cinéastes, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Much Loved sortira en France le 16 septembre.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

Lire et commenter