"Jack Reacher Never Go Back" : pourquoi on veut le voir

"Jack Reacher Never Go Back" : pourquoi on veut le voir

ÉVÉNEMENT. A l’heure où les super-héros squattent le box-office, Tom Cruise propose une alternative badass dans "Jack Reacher Never Go Back", suite d’un génial premier volet aux allures de western urbain, réalisée cette fois par Edward Zwick. En salles le 19 octobre.

Six balles, cinq morts : une foule de preuves désigne rapidement un suspect idéal. Interrogé, le sniper n'a qu'un mot : "Trouvez Jack Reacher." Commence alors une haletante course à la vérité, qui va conduire Jack Reacher, ancien enquêteur de l'armée, à affronter un ennemi bien plus puissant que lui, dont il partage un secret hautement explosif. 

Ça, c’était le premier Jack Reacher, une merveille de thriller d’action avec comme héros un justicier solitaire bagarreur, qui rappelait Drive, de Nicolas Winding Refn, polar noir désir et rose bonbon d'une classe inouïe, convoquant l'esprit des meilleures séries B des années 70. 

Les spectateurs faisaient alors connaissance avec un nouveau héros, sombre, fascinant, solitaire, aux méthodes expéditives, méconnu chez nous mais réputé aux États-Unis, issu de l'imagination de Jim Grant (alias Lee Child, son nom de plume). Le film était tiré d’un roman intitulé "Folie Furieuse" ("One Shot" en anglais), neuvième tome de la saga Jack Reacher, vendu à plus de 60 millions d'exemplaires dans le monde. La carrière s'était soldée par des recettes de 218 millions de dollars dans le monde dont 80 millions aux Etats-Unis. En France, 1,4 million de spectateurs avaient répondu présent. 

De ce premier film virtuose, est née une franchise, celle de "Jack Reacher" incluant ce personnage qui tient aussi bien du fils spirituel du Clint Eastwood de L'inspecteur Harry que du Alain Delon du Samouraï de Jean-Pierre Melville. En découle ce Jack Reacher 2 soit une adaptation du roman Never Go Back où Tom rejoue la figure traditionnelle du marginal épris de justice. 

Petite anecdote: Lee Child a confié que le nom de son personnage, "Reacher", lui vient d'une expérience personnelle. L'auteur est très grand et souvent, quand il fait ses courses au supermarché ou à l'épicerie, des personnes lui demandent d'"atteindre" ("to reach" en anglais) pour eux le haut des étagères afin de prendre un produit inaccessible. Sa femme lui disait que si ses bouquins ne se vendaient pas, il pourrait toujours être "reacher" dans un supermarché. C'est à partir de là que lui est venu le nom de son personnage. 

Suite très attendue

Jack Reacher est de retour en Virginie pour y rencontrer la chef de son ancienne unité. Mais elle a disparu, il se retrouve alors accusé d’un meurtre commis il y a près de vingt ans. Il apprend également qu’il pourrait être père d’une jeune fille. Afin d’obtenir justice, il s’engage dans une course-poursuite à travers les États-Unis, pour découvrir la vérité ; et peut-être une famille… 

On le sait, Tom Cruise sait s'entourer des meilleurs cinéastes en activité (regardez Brad Bird pour Mission Impossible 4 ou encore, plus anciennement, Paul Thomas Anderson pour Magnolia). Pour le premier Jack Reacher, il s’entourait de Christopher McQuarrie. Son nom ne vous dit peut-être rien mais on lui doit le scénario d'un des meilleurs thrillers des années 90 (le tordu et génial Usual Suspects) et un long métrage brillant et sous-estimé (Way of The Gun avec Benicio Del Toro et Ryan Phillippe). 

Christopher McQuarrie qui a signé la réalisation et le scénario du premier film ne pouvait pas rempiler puisque occupé avec les nouvelles aventures d'Ethan Hunt (Mission Impossible 5). Du coup, Tom Cruise a fait appel à une vieille connaissance pour la mise en scène: Edward Zwick avec lequel il avait tourné Le dernier Samouraï (2003). Et McQuarrie en gage de qualité reste coproducteur. Avec de pareils arguments, nul doute que le succès devrait être, une nouvelle fois, au rendez-vous.

Jack Reacher Never Go Back, en salles le 19 octobre 2016

Lire aussi

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

      VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

      VIDÉO - RER et bus inondés, toit arraché... vents violents et pluies diluviennes sur l'Île-de-France

      Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

      Nouvelle sortie hors de l'ISS pour Thomas Pesquet : quelle mission après les incidents de mercredi ?

      Lire et commenter
      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.