Jamie Dornan : si "50 Nuances de Grey" cartonne, il disparaît !

Jamie Dornan : si "50 Nuances de Grey" cartonne, il disparaît !

CINEMA - La sortie prochaine de "50 Nuances de Grey" effraie son acteur principal, Jamie Dornan. L'Irlandais a peur d'une explosion de popularité à cause de son sulfureux personnage et menace de vivre reclus en cas de débordement.

Certains acteurs prient les dieux du cinéma pour que leur film cartonne. Jamie Dornan, lui, n'espère qu'une chose : le contraire. En effet, dans une interview accordée au magazine Vogue, à paraître lundi prochain, la star de "50 Nuances de Grey" menace de vivre en reclus si jamais c'est un succès. Il déclare : "Si cela devient un cauchemar, nous bougerons en Mongolie ou autre part et nous vivrons dans une yourte".

En réalité, ce qui effraie l'acteur, c'est l'explosion de popularité qui pourrait lui tomber dessus à la sortie du film, à la Saint-Valentin 2015. L'homme, désormais marié à Amelia Warner, est aussi le père d'une petite fille de 1 an. Malgré son passé de mannequin et les contrats pour les sous-vêtements Calvin Klein, Jamie Dornan explique être peu habitué à attirer l'attention. Surtout celui des femmes. Il avoue d'ailleurs avoir été "très timide" et "ne jamais avoir eu de succès avec les filles". 

"Ce n'est pas du porno hardcore"

Avec "50 Nuances de Grey", la donne risque bien de changer. L'acteur incarne en effet le sulfureux Christian Grey, richissime entrepreneur de 27 ans, adepte des jeux sado-masochiste. Qu'on se rassure, le film ne serait pas aussi hard que le roman de EL James, même si quelques scènes hot peuvent émoustiller les jeunes femmes. L'acteur avait tenu à souligner dans le magazine GQ : "Le film brise certaines barrières. Mais en même temps, le but est de faire venir le plus de monde possible au cinéma. On ne peut pas aliéner le public. Le film doit rester accessible au plus grand nombre. Ça ne peut pas être un porno hardcore. Je n’aurais pas signé sinon." 

 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 30.789 Français toujours hospitalisés, 5.893 patients en réanimation

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

VIDÉO - "The Voice" : Jim Bauer a mis K.O. les coachs avec une audacieuse reprise de "Tata Yoyo"

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Lire et commenter