Jamie Foxx dans Spider-Man 2, il y a de l'électricité en l'air

Jamie Foxx dans Spider-Man 2, il y a de l'électricité en l'air

DirectLCI
SUPERHÉROS - Il aura fallu quatre heures et demie de maquillage quotidien pour le transformer en Electro, le bad guy bleu phosphorescent de The Amazing Spider-man : le destin d’un héros. De passage à Paris, Jamie Foxx a évoqué pour metronews sa passion pour les superhéros.

Jouer dans Spider-Man, c’est un rêve de gosse qui se réalise ?
Et comment. Gamin, j’étais hyper fan de la série Spider-Man. Je m’identifiais beaucoup à Peter Parker. Ma fille de 5 ans est elle aussi complètement accro : elle savait même épeler Spider-Man à l’âge de 2 ans. Avoir eu la chance de voir son visage s’illuminer quand je l’ai emmenée sur le tournage, ça n’a pas de prix.

Pourquoi pensez-vous que les superhéros soient si populaires aujourd’hui ?
Parce que les nouvelles technologies ont permis de leur donner vie sans aucune limite, parce qu’ils font rêver mais aussi parce que ces films attirent de grands acteurs, comme Robert Downey Jr ou Christian Bale, qui sont un gage de qualité pour le public.

Rien à voir avec les valeurs véhiculées ?

Franchement, je ne crois pas. Quand on est môme, on veut juste voir le gentil gagner et botter le cul au méchant. Gamin, je ne voyais que le côté fun de Spider-Man, pas les messages. Ces films sont faits pour qu’on s’éclate et c’est déjà beaucoup.

''Plus les méchants sont flippants, plus le public est en empathie avec le héros.''


Vous jouez l’ennemi de Spider-Man. Mais quel superhéros auriez-vous aimé incarner ?

Spawn pour son côté hyper sombre. Mais j’ai adoré Electro, qui est un superméchant. Il est essentiel que les vilains soient réussis dans ce genre de films : plus ils sont flippants, plus le public est en empathie avec le héros.

Les internautes se sont récemment insurgés contre le fait qu’un acteur noir (Michael B Jordan) reprenne le rôle de La Torche dans le reboot des 4 Fantastiques. Qu’en pensez-vous ?
Michael B. Jordan est un grand acteur, point barre. Le problème, ce sont les médias, qui donnent du crédit à des commentaires débiles au lieu de se concentrer sur les vraies infos. Ces blogueurs et internautes ne valent pas la peine que je les lise ou que je parle d’eux. Et qu’ils aient au moins le courage de leurs opinions et mettent leur photo, que je puisse moi aussi m’amuser à commenter leur physique.

En attendant cette carrière de blogueur, quels sont vos autres projets ?

Je travaille sur un nouvel album que j’aimerais sortir l’année prochaine. Pourquoi pas en même temps que la comédie musicale Annie, dans laquelle je joue et chante? Ce serait le parfait timing.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter