Jean Rochefort retraité ? Jamais !

CINÉMA
INTOX – Malgré les (fausses) annonces à répétition, l’acteur de 85 ans, cette semaine à l’affiche de "Floride" de Philippe Le Guay, n’est pas prêt à raccrocher les gants

Il l’avait dit en 2013, lors de la sortie de L’artiste et son modèle : on ne l’y reprendrait plus. Jean Rochefort arrêtait le cinéma. Et pourtant, deux ans plus tard, le revoici sur grand écran dans Floride, comédie dramatique sur le vieillissement signée Philippe Le Guay (Les femmes du 6e étage). L’acteur y incarne un octogénaire en proie aux premiers signes d’Alzheimer mais soutenu par sa fille aînée (Sandrine Kiberlain), prête à tout, y compris à sacrifier son propre épanouissement, pour lui éviter le placement en institution.

Floride, un tournage éprouvant

A 85 ans, le comédien se révèle toujours aussi facétieux, élégant, attendrissant. Des atouts majeurs qui empêchent notamment ce long-métrage sur la prise en charge des aînés, et ses conséquences sur les enfants, de sombrer dans le pathos. "Si je n'avais pas abordé ce sujet, et ce personnage, comme acteur, je ne pourrais pas sourire de cela." déclarait-il dans Le Figaro. "Parce que je connais des personnes qui vivent cette souffrance, dans la réalité. Et c'est terrible. J'ai mis du temps à m'en remettre, de ce film".

Au point de prendre sa retraite pour de bon ? Certainement pas. Et ce, malgré ses propos récents sur Europe 1. "Je vais épargner le public maintenant. Je ne veux pas faire de film d’épouvante, donc il vaut mieux s’arrêter (...) Je ne veux pas jouer un vieux pépé dans un coin, agitant ses mains près de la cheminée". Ni une ni deux : la radio annonçait la fin de la carrière de l’acteur qui rectifiait pourtant le tir quelques jours plus tard sur BFM TV,  déclarant avoir été manipulé par un journaliste peu scrupuleux ou incapable de comprendre qu’il faisait alors de l’humour. "J’ai eu affaire à un vilain monsieur, un espèce d’espion atroce et tout petit."

Un nouveau rôle au programme alors ?  Pourquoi pas si c’est "un bon film, utile" conclura-t-il. A bon entendeur !

A LIRE AUSSI
>>
 Jean Rochefort raconte Madame Bovary façon Djeun's 

Lire et commenter