Jenifer : "Comme Maya l'abeille, je croque la vie"

Jenifer : "Comme Maya l'abeille, je croque la vie"
CINÉMA

INTERVIEW - Jenifer chasse le bourdon. Quand elle n’est pas occupée sur scène ou à recruter des talents dans "The Voice", la chanteuse s’amuse au cinéma. Cette semaine, elle prête sa voix à Maya l’abeille dans un film d’animation solaire, "La Grande Aventure de Maya l'abeille". L’occasion pour metronews de recueillir quelques confidences.

Qu’est-ce que le personnage de Maya évoque pour vous ? 
C’est une tornade de fraîcheur et d’innocence. Sa soif de vivre est sans fin. Ce n’est pas vraiment une rebelle, elle est juste très pragmatique et s’interroge sur les dogmes de la ruche. Sa curiosité est plus forte que la raison. Evidemment, elle est bourrée d’insouciance et ça la rend infiniment sympathique.

Pourquoi avoir choisi de lui prêter votre voix ? 
J’ai eu l’opportunité de voir le film terminé en version originale sous-titrée et je l’ai trouvé très réussi. C’est drôle, tendre, haletant et ultra-rafraîchissant. Lui prêter ma voix, c’est un petit challenge personnel et une expérience enrichissante.

En quoi le fait d’être chanteuse peut-il aider ?
Quand il s’agit de prêter sa voix, vous n’avez pas la pression physique du jeu d’acteur et les chanteurs sont très souvent amenés à interpréter un rôle dans leurs chansons. Mais j’avoue que mes modestes expériences au théâtre, en cours et les longs-métrages m’ont été très utiles.

"Les enfants se construisent aussi grâce aux dessins animés"

Maya s’émerveille de tout et se méfie peu. Êtes-vous comme ça ? Insouciante ?
A son âge sans doute, mais passé 30 ans, ce serait un peu embarrassant, non ? [rires] Cela dit, j’aime l’idée d’être prête à m’émerveiller de petites choses et de croquer la vie à pleines dents. 

Elle vit aussi dans un monde pétri de préjugés et doit apprendre à connaître l’autre, malgré les différences. Par les temps qui courent, est-ce un message fort à envoyer ?
En tant que parents, on sait tous à quel point les enfants se construisent aussi un peu grâce aux dessins animés. Ils s'identifient aux personnages, à leurs valeurs. En cela, Maya est parfaite.

Quelle abeille seriez-vous : la reine ? la butineuse ? la magasinière ? la ventileuse ? la gardienne ? la nourrice ? la nettoyeuse ?
Un peu toutes à la fois, comme beaucoup de mamans. A choisir, je prendrai la nourrice.

Quelques mots sur "The Voice". Avez-vous rempilé sans hésitation pour cette 4e saison ? Qu’est-ce qui vous plaît tant dans ce programme ?
C’est une vitrine formidable pour beaucoup de talents. C’est une vraie joie de retrouver régulièrement cette famille composée des coaches, de la production, des musiciens et des techniciens... Et de toutes les abeilles laborieuses qui font que le programme est réussi. Tant que j’y prends autant de plaisir, la question ne se pose pas. Et Zazie a apporté un vent de fraîcheur très porteur.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent