Johnny Depp "ivre et ingérable" : des équipes du tournage de "Pirates des Caraïbes 5" se lâchent sur l'acteur

Johnny Depp "ivre et ingérable" : des équipes du tournage de "Pirates des Caraïbes 5" se lâchent sur l'acteur

PIRATE - Dans une longue enquête publiée sur son site, le "Hollywood Reporter" révèle que Johnny Depp a mené la vie dure aux équipes de tournage de "Pirates des Caraïbes 5 : la vengeance de Salazar". Souvent ivre, multipliant les retards, l'acteur n'en faisait qu'à sa tête.

Pirates des Caraïbes 5: la vengeance de Salazar débarquera au cinéma le 24 mai prochain et verra Jack Sparrow affronter le terrible Salazar et son équipage de pirates fantômes. Le film promet autant de rebondissements que le tournage. Nos confrères américains du Hollywood Reporter ont en effet publié une longue enquête sur les déboires de Johnny Depp et certaines indiscrétions du tournage du dernier long-métrage estampillé Disney ont été révélées.

"Vous devez comprendre que Johnny Depp était sous pression en Australie. A certains moments, des hélicoptères le suivaient jusqu'à chez lui. Il y avait tellement de médias devant les grilles de sa maison. Il y a eu de nombreuses choses inventées à son propos : qu'il s'est battu sur le tournage et qu'il est retourné aux Etats-Unis notamment. C'est ce que nous avons lu tous les deux alors que nous étions dans sa loge", a tenté d'expliquer le producteur, Jerry Bruckheimer.

Des retards constants

Lire aussi

Pourtant, des sources proches de la production ont affirmé au site que Johnny Depp était trop souvent ivre, se battait avec Amber Heard et était constamment en retard. Des figurants attendaient des heures pour pouvoir tourner des scènes. De nombreuses discussions entre Bruckheimer, un assistant réalisateur et des producteurs de Disney ont eu lieu pour gérer le manque de ponctualité de l'acteur.

Sean Bailey, patron de la production chez Disney, explique "qu'il y a des jours où il était compliqué de suivre correctement le programme établi. Mais personne ne devrait sous-estimer la passion et l'implication de Johnny Depp dans cette franchise et ce personnage".  Malgré cette passion, les équipes techniques devaient redoubler d'inventivité pour que le tournage avance.

Une mystérieuse blessure

"Une personne attendait toujours devant chez lui pour voir quand il se réveillait. Dès qu'il était debout on appelait le producteur exécutif, qui à son tour appelait les réalisateurs. Ils avaient même un code pour annoncer quand il se levait: 'l'aigle a atterri'. Il n'avait aucune idée de ce qu'il se passait" assure une source, ajoutant que "quand Johnny arrivait sur le plateau pour tourner, il était gentil et charmant. Il est le Yin et le Yang."

Lire aussi

Malgré toutes ces précautions, Johnny Depp réussissait à passer sous les radars, jusqu'à se blesser sans que personne ne sache comment. Le tournage s'est arrêté un jour parce qu'il s'était ouvert le doigt et, si certains médias ont expliqué qu'il s'était blessé lors d'une énième bagarre, Jerry Bruckheimer a souhaité tempérer les choses : "On ne sait pas vraiment ce qu'il s'est passé. Il s'est peut-être coincé dans la porte d'une voiture... J'ai entendu plusieurs versions".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Vaccination contre le Covid-19 : près de 160.000 injections réalisées ces dernières 24 heures

Covid-19 : aux États-Unis, les personnes vaccinées peuvent se réunir sans masque

La vaccination obligatoire des soignants "reste une possibilité", rappelle Gabriel Attal

Lire et commenter