Joseph Gordon-Levitt : 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur le héros de "Snowden"

CINÉMA

PORTRAIT – Il prête ses traits au lanceur d’alerte et ex-analyste de la NSA Edward Snowden dans "Snowden", le nouveau film d’Oliver Stone, en salles mercredi. A seulement 35 ans, Joseph Gordon-Levitt a déjà un CV impressionnant et des talents cachés qui font de lui un acteur pas comme les autres à Hollywood.

Son visage juvénile, presque poupon, truste les écrans depuis déjà 28 ans. Alors qu’il n’en a que 35. Des comédies romantiques (Dix bonnes raisons de te larguer) aux blockbusters (Inception, The Dark Knight Rises) en passant par les films d’auteur (Mysterious Skin), Joseph Gordon-Levitt est un caméléon. Rien de très étonnant alors à ce qu’il ait été casté pour interpréter Edward Snowden, le lanceur d’alerte et ex-analyste de la NSA qui a mis au jour le système d’écoute mondial de l’agence américaine. Alors que le film Snowden, réalisé par Oliver Stone, débarque en salles mercredi, LCI.fr dresse le portrait de l’éternel jeune premier du cinéma américain.

Sa carrière a démarré alors qu’il n’avait pas 10 ans

Joseph Gordon-Levitt a 7 ans quand il décroche le rôle de Dougie dans la série Sacrée famille, dont Michael J. Fox tient l’un des premiers rôles. Nous sommes en 1988. Il enchaînera ensuite les apparitions à la télévision (Arabesque, Code Quantum, La Loi de Los Angeles) avant de percer au cinéma. Après un petit rôle dans Beethoven en 1992, il joue dans le film de Robert Redford Et au milieu coule une rivière. Il reviendra à la télévision pour la série Roseanne où il restera deux ans (1993-1995).

Extrait de Sacrée famille

Extrait de Roseanne

Il parle très bien le français

Ceux qui ont vu The Walk l’an dernier peuvent en témoigner, Joseph Gordon-Levitt maîtrise la langue de Molière presque à la perfection. La chose la plus folle qu’il ait jamais faite ? "Peut-être jouer en français dans le film", confiait-il à LCI lors de la promotion de ce film dans lequel il incarne le funambule français Philippe Petit. Il disait alors "aimer la langue et la culture françaises" pour expliquer son très bon niveau. Sa mère était d’ailleurs fan de Jacques Brel. Un détail rare à Hollywood qu’il partage avec Bradley Cooper et Tom Hiddleston. Ce n’est donc pas surprenant de le voir répondre aux interviews en français, comme ici pour la RTBF il y a trois ans.

Lire aussi

    C’est un homme marié et un jeune père de famille

    Leur union a pris la presse people par surprise. En décembre 2014, Joseph Gordon-Levitt et sa petite amie Tasha McCauley se disent "oui". La jeune femme, loin d’être une figure hollywoodienne, est à la tête de Fellow Robots, une société spécialisée dans la robotique installée dans la Silicon Valley. Le couple a donné naissance à un petit garçon en août 2015. "C’est merveilleux et ça me rend incroyablement heureux", a-t-il déclaré à Entertainment Tonight quelques semaines plus tard au sujet de sa nouvelle paternité.

    Il dirige sa propre boîte de production

    Avec son frère aîné Dan, décédé en 2010, il monte hitRECORD, "une nouvelle sorte de boîte de production", comme il l’explique sur le site de la société. Musique, télévision, dessin, photographie, etc… l’objectif est de pouvoir mêler les créations des contributeurs. Certains projets sont ensuite sélectionnés par Joseph Godon-Levitt et distribués. De ce site, est même née une série télé, HITRECORD, récompensée d’un Emmy Award en 2014.

    Très bon chanteur, il est également un pro du playback

    La musique, c’est son autre passion. Joseph Gordon-Levitt joue de la guitare, de la batterie et chante aussi bien qu’il joue la comédie. Nirvana, Lady Gaga, les Beatles et même la difficile "Valse à mille temps" de Jacques Brel… Le catalogue de ses reprises est très vaste.

    Chanter en live c’est bien, le faire en playback c’est beaucoup plus drôle. Sur les plateaux de télévision, l’acteur américain a à plusieurs reprises démontré ses talents d’imitation. Du "Superbass" de Nicki Minaj chez Jimmy Fallon au "Rhythm Nation" de Janet Jackson dans l’émission Lip Sync Battle, les images parleront mieux que nos mots.

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter