L'actrice Asia Argento, figure de proue du mouvement #MeToo, à son tour accusée d'agression sexuelle

CINÉMA
#METOO - La star italienne est au centre d'accusations formulées par le jeune acteur Jimmy Bennett, qui l'accuse de l'avoir agressé sexuellement, en 2013, alors qu'il n'avait que 17 ans. Le New York Times, qui a découvert les accusations, dévoile également que l'actrice a versé 380.000 dollars au jeune homme.

Elle fait partie de celles qui ont parlé, dénoncé, invectivé les auteurs de violences sexuelles, dans le cadre du mouvement #MeToo. Asia Argento, parmi les plus véhémentes des dénonciatrices, est à son tour dans l’œil du cyclone, après la publication d'un article du New York Times, dimanche 19 août. 


Dans cette enquête, le quotidien américain affirme que la star a versé 380.000 dollars au jeune acteur et musicien Jimmy Bennett, qui l'accuse de l'avoir agressé sexuellement en 2013, alors qu'il avait 17 ans et elle, 37. Dans cet Etat où l'âge du consentement est de 18 ans.

Ce versement, dont le New York Times a pu consulter l'attestation, a été fait dans la foulée des révélations #MeToo, où Asia Argento avait publiquement accusé le producteur Harvey Weinstein de l'avoir violée. La somme d'argent venait avec une contrepartie, poursuit le Times : une photo de l'actrice et du musicien datant du jour des faits et l'impossibilité d'engager des poursuites. Toutefois, précisait l'avocate de la réalisatrice à cette dernière, "Bennett pourrait théoriquement évoquer ses accusations à votre encontre à des gens".

Bennett traumatisé par la relation

Dans ses demandes faites auprès des représentants d'Asia Argento, Jimmy Bennett, qui n'a pas répondu à la sollicitation du New York Times, fait valoir, par la voix de ses conseils, comment cette relation l'a traumatisé et altéré son travail, ses revenus ainsi que sa santé mentale. L'argent versé par Asia Argento a été décrit par son avocate comme étant une "aide pour M. Bennett". Ce dernier a refusé pour l'instant de répondre aux questions de la presse. Acteur dans une vingtaine de films, il avait notamment joué pour l'actrice dans le film "Le Livre de Jérémie", qu'elle avait réalisé en 2004. 


Voix très forte de #MeToo, Asia Argento avait fait forte impression avec de nombreuses interventions en France, notamment lors du dernier festival de Cannes où, remettant le prix de l'interprétation féminine, elle avait mis en garde les agresseurs qui avaient échappé à la vague : "Vous savez qui vous êtes mais, plus important encore, nous savons qui vous êtes. Et nous ne vous permettrons pas de vivre dans l'impunité". C'est justement en l'entendant prendre une telle place dans le mouvement de dénonciation que Bennett a repris contact avec l'actrice

Tout savoir sur

Tout savoir sur

#BalanceTonPorc, le hashtag qui réveille les consciences contre le harcèlement

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter