La famille de Wladyslaw Szpilman, "Le pianiste" de Roman Polanski, gagne un procès en diffamation

La famille de Wladyslaw Szpilman, "Le pianiste" de Roman Polanski, gagne un procès en diffamation

JUSTICE - La famille de Wladyslaw Szpilman, pianiste polonais dont Roman Polanski avait adapté la vie à l'écran avec Adrian Brody dans le rôle principal, vient de remporter un procès en diffamation contre une écrivaine qui "accusait" dans son livre, le pianiste d'avoir collaboré avec les nazis.

Son histoire, racontée par Roman Polanski en 2003, avait valu à Adrian Brody l'Oscar du meilleur acteur. Wladyslaw Szpilman, pianiste de renom décédé à Varsovie en 2000, fut une grande personnalité en Pologne mais ses descendants se trouvaient ces derniers temps dans la tourmente. 

Dans un livre d'Agata Tuszynska, l'artiste était accusé de collaboration avec les nazis durant la seconde guerre mondiale. Sa famille avait décidé de déposer plainte pour diffamation et on apprend aujourd'hui que cette dernière a gagné son procès en diffamation. 

"On ferme la bouche à Wiera Gran. Je suis vraiment désolée"

L'écrivain Agata Tuszynska et la maison d'édition qui avait publié son livre intitulé "Wiera Gran, l'accusée", doivent, dans les quinze jours qui suivent la décision de la Cour d'Appel de Varsovie, publier leurs excuses à la famille Szpilman et retirer les passages incriminés des futures éditions potentielles de l'ouvrage. Dans son livre, Mme Tuszynska avait cité des propos de la chanteuse polonaise juive Wiera Gran accusant Szpilman d'avoir été membre de la police juive dans le ghetto de Varsovie, des propos qui n'ont pas trouvé de confirmation réelle.

"Ce jugement permettra d'améliorer les standards éthiques en Pologne et de remettre en question la notion mal interprétée de la liberté de parole", s'est félicité Andrzej Szpilman, le fils du musicien. Il a également évoqué un procès semblable remporté par sa famille en 2013 en Allemagne. "Une nouvelle fois, on ferme la bouche à Wiera Gran. Je suis vraiment désolée", a déploré de son côté l'écrivain polonaise citée par le quotidien Gazeta Wyborcza. La décision de la Cour d'appel est définitive même si les parties ont droit encore de se pourvoir en cassation auprès de la Cour suprême.

ET AUSSI >> Un concert gratuit avec 101 pianistes à la Philharmonie de Paris

Wiera Gran, une chanteuse très populaire dans le ghetto fut elle-même soupçonnée de relations proches avec les nazis, après la guerre. Elle en fut accusée devant un Comité de Juifs polonais qui a fini par l'acquitter. Elle n'a toutefois jamais été disculpée par ses détracteurs et ces allégations l'ont contrainte à émigrer en Israël, puis en France. Elle mourut à Paris en 2007 de la maladie d'Alzheimer.

A LIRE AUSSI 
>> 
Roman ¨Polanski devant la justice polonaise : sera-t-il extradé vers les Etats-Unis ?
>>  Charles Manson ? Roman Polanski a tourné la page

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Procès de Nordahl Lelandais : "Si j’avais accepté sa demande, peut être qu’on aurait évité un drame"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.