"La La Land" - Ryan Gosling revient sur le succès du film pour TF1

"La La Land" - Ryan Gosling revient sur le succès du film pour TF1

INTERVIEW - C’est le film phénomène de ce début d’année. Grand favori des Oscars, "La La Land" sera dans nos salles le 25 janvier prochain. A cette occasion, l’acteur Ryan Gosling a accordé une interview à TF1.

C’est une mélodie qui emporte, un hommage aux comédies musicales hollywoodiennes. "La La Land" nous plonge dans le quotidien de Mia, interprétée par Emma Stone, qui veut devenir actrice et de Sebastian (Ryan Gosling), qui rêve d’ouvrir un club de jazz. Dans le Hollywood des années 50, Damien Chazelle, réalisateur franco-américain, a ressuscité les comédies musicales. La preuve : "La La Land" a réussi un exploit. 7 nominations aux Golden Globes et 7 récompenses dont celui du meilleur acteur. En attendant les oscars ? Le film a déjà récolté quatorze nominations.

Lire aussi

Les raisons de ce succès ? Pour Ryan Gosling, l'audace du film y est pour quelque chose : "Je pense que pour les gens et même pour moi, les comédies musicales d’Hollywood résonnaient comme quelque chose de démodé, quelque chose de mort. Grâce à ce film, on les a ressuscités. C’est vraiment ça qui explique l’engouement, je pense".

Sur l’incroyable vidéo pastiche de "La La Land" par Jimmy Fallon qui a fait plus de 5 millions de vues sur YouTube, Ryan Gosling se dit "bluffé" : "C’était vraiment une surprise, la chorégraphe qui a travaillé sur le film a aussi travaillé sur ce pastiche mais elle a gardé le secret jusqu’au bout. On a été bluffé par leurs performances, c’était surréaliste". 

Damien Chazelle arrive à transmettre son amour du cinéma au public- Ryan Gosling

Son admiration pour le réalisateur est manifeste : "Damien Chazelle arrive à transmettre son amour du cinéma au public. Je n’ai jamais vu ça, des spectateurs qui l’ont vu 15 ou 20 fois, comme si ça réveillait leur enthousiasme pour le cinéma". Ryan Gosling ajoute : "Damien aurait pu trouver un chanteur ou un danseur bien meilleur que moi. Mais il aimait l’idée de personnes tout à fait normales, se mettant soudain à chanter et danser. Des personnes imparfaites - et nos personnages ont effectivement connus beaucoup d’échecs dans leurs vies. Mais ce sont des rêveurs et ils aspirent à quelque chose de grand". 

L'acteur conclut en beauté : "Si on poursuit ses rêves envers et contre tout, on peut réussir. Et même si on n’est pas un artiste, on peut s’identifier aux personnages, ça parle au public".

Lire aussi

En vidéo

Golden Globes : L'émouvant hommage de Ryan Gosling à sa femme, Eva Mendes

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.